Comment Monétiser Son Blog : Actions !

Blog ReferenSEO
monétiser blog
plan action blogueur

Apprends à faire connaître ton blog en recevant :

1 étude de cas avec méthodologie et résultats

+  ton plan d'action personnalisé

Si tu es passionné par le blogging et que tu as de nombreux lecteurs et tout un tas de commentaires, sais-tu qu’il est possible de gagner de l’argent grâce à ton blog ? À moins que ce ne soit par pur plaisir, échanger du temps contre de l’argent est admis ! C’est la monétisation. Comment monétiser son blog ?
Je te donne aujourd’hui les clés essentielles pour faire décoller tes revenus et optimiser ton site afin de générer des revenus importants et d’en vivre si tu le désires.

Savoir que vivre de son blog est possible

Des blogueurs réussissent

Si tu lis cet article, c’est que tu es curieux de savoir comment gagner de l’argent grâce à ton blog. Peut-être as-tu déjà commencé à le faire, mais sans méthode ? Tu n’es pas satisfait ?
Tu veux savoir comment dégager des revenus complémentaires ou connaître les solutions pour s’enrichir avec son blog ?

Je vais déjà te demander de t’inscrire en bas de cet article pour que je t’accompagne avec ton plan personnalisé (avec ton email en échange 😉).

Alors donc, combien gagnent vraiment les blogueurs ? Y en a-t-il beaucoup qui réussissent ? Quels sont les blogs les plus rémunérateurs ? Sans entrer dans les détails, car beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte, certains carburent et d’autres rament. Mais c’est une vérité universelle. Dans chaque entreprise, au sens large du terme (les études, les promotions, les formations, etc.), certains y arrivent plus que d’autres. La motivation, l’efficacité et la méthode contribuent au succès quoi qu’il en soit.

Oui, vivre de son blog est possible, en mettant en place des actions concrètes et en ayant un plan de monétisation.

Mais au fait, qu’est-ce qui va déterminer tes revenus ?

Le nombre de tes lecteurs évidemment. Leur fidélité. Le nombre de nouveaux prospects.

Un prospect est un potentiel client. D’abord lecteur, un visiteur qui trouve les améliorations qu’il cherche sur ton blog pourra t’acheter des produits ensuite.

Ainsi sur le long terme, c’est ton trafic organique (celui qui provient des moteurs de recherche) qui te rapportera des nouveaux lecteurs un fois bien en place dans ton secteur, une fois bien « niché » comme on dit en marketing. Tu peux donc apprendre à monétiser ton trafic.

N’oublie pas et crois-le :

Ton blog peut être un outil marketing puissant et un moteur pour ton business, tu vas le voir.

Être au clair sur tes objectifs de blogging

Les blogueurs rêvent de gagner de l’argent avec leur blog : c’est ton cas ?

Tu as sans doute envie de :

  • vivre de ta passion ;
  • gagner ta liberté (illusoire ?) ;
  • avoir le sentiment d’être maître de ta réussite ;
  • donner un sens à ta carrière ou ta vie.

Certains vivent de leurs prestations (coaching, consulting, rédaction web, community management, etc.) le blog est alors une vitrine de leur prestation.

D’autres vivent des revenus générés par le blog lui-même (affiliation, vente d’ebook, formation en ligne, publicité, etc.) : ce sont des revenus dits « passifs »

Exemple dans le domaine de la chanson :
Desireless, en tant qu’interprète, gagne environ 2 000 euros par an pour avoir interprété Voyage Voyage. Patrick Hernandez, en tant que compositeur, touche entre 800 et 1 500 euros par jour (!) avec son titre Born to be alive (source Closermag).

Tu souhaites rentabiliser ton blog ?

Déclarer son activité avant de monétiser son blog

Juridiquement, tu devras déclarer tes revenus issus de ton blog si tu t’engages dans la monétisation de ton blog. Il te faudra ainsi être enregistré comme entreprise. À toi de choisir ton statut. Tu peux commencer avec une micro-entreprise, une EIRL ou EURL.

Il existe encore une méfiance des lecteurs concernant ce business plan très ancré dans les pays anglo-saxons mais pas encore en France. Les règles éthiques que tu vas définir de manière explicite (et visible) sont le gage d’une confiance installée avec ton lectorat.

Pense à définir et à rédiger tes CGV (conditions générales de vente) et pense à ces fameux cookies, que tu dois faire accepter à ton audience (loi RGPD, des conseils ici)

Connaître les profils de lecteurs

Tes prospects passent par trois stades

Cette partie est très importante. Vraiment. Alors écoute bien si tu souhaites créer ou développer un blog rentable.

Dès lors que tu souhaites réaliser des ventes sur ton blog, tu dois avoir conscience que trois types de lecteurs se présentent sur tes pages. Ils ne sont pas arrivés par hasard sur ton site et cherchent à améliorer leur vie et des réponses à leurs problématiques.

Trois stades sont identifiables :

  • prise de conscience: l’internaute réalise qu’il a un problème, cherche à le définir, s’informe pour nommer ou clarifier ses manques ;
  • considération: c’est l’étape d’analyse, de critique où le lecteur cherche à trouver la solution qui lui correspond le mieux, ses avantages et ses inconvénients ;
  • décision: l’internaute connaît ses besoins et les différentes réponses qui existent, il va sélectionner et supprimer les mauvaises options.

L’erreur que commettent bon nombre de professionnels est de se focaliser uniquement sur un seul type de personne.

Ainsi donc, l’idéal est de créer des contenus pour chaque stade, afin de renseigner un maximum de lecteurs qui visitent ton blog.

Pour ceux qui débutent leur réflexion, parle-leur de :

  • leurs problèmes ;
  • leurs besoins ;
  • ce qui les anime.

Pour ceux qui en sont au stade de la considération, explique-leur :

  • les solutions qui existent ;
  • les options disponibles ;
  • ton offre ou ton produit (caractéristiques, prix).

Pour ceux qui s’apprêtent à prendre leur décision :

  • rassure-les sur le choix qu’ils vont faire ;
  • explique-leur les bénéfices qu’ils vont tirer de leur achat.

Questionne tes propres idées reçues

Réfléchis donc bien à tout cela : cela va te donner des idées d’articles et aussi te permettre de satisfaire un public plus large, avec à la clé une augmentation possible de ton taux de conversion (le pourcentage de personnes qui t’achètent en fonction du nombre de visites).

Accepte que tes idées de départ puissent être des idées reçues et non adaptées. Challenge-les et accepte de te tromper ! Ton expérience est précieuse mais n’est qu’une toute petite partie de la réalité. Utilise des générateurs de mots-clés pour savoir ce que recherchent vraiment les gens. Ton référencement naturel pourrait faire un pic de croissance !

Beaucoup produire de contenus gratuits avant de monétiser : vrai ou faux ?

J’en ai parlé dans mon article « Comment faire connaître son blog » : il n’est pas forcément utile de lancer sans cesse des hameçons en attendant que les poissons mordent. La traversée du lac Baïkal pourrait réduire à néant ta motivation !

Attention à l’épuisement donc : le sacrifice n’est pas source de revenus ! Beaucoup de blogueurs mettent la clé sous la porte après avoir tout donné pendant quelques temps et avoir eu très peu de retours positifs, à la fois humains et financiers.

Donner d’accord.

Tout donner, pas d’accord ! Trouve et pose tes propres limites : respecte-toi et prends conscience que ton temps est précieux et a de la valeur.

Comment monétiser son blog : conseils préalables

Budgétiser son blog pour gagner des euros

Dès que l’on rentre dans un plan de monétisation, on doit accepter de faire des choix financiers adaptés.

Si tu utilisais jusqu’à maintenant un hébergement ou des outils gratuits, il va peut-être falloir investir dans des outils payants et bien plus performants.

Tu vas donc devoir faire des investissements, comme pour toute entreprise ou nouvelle activité. Tu dépenses d’abord, et tu récoltes ensuite.

Rajoute à ces dépenses les formations (pour te perfectionner) et abonnements éventuels (aux sites ou plateformes que nous allons voir).

Organiser son temps : le 20/80

La mise en place d’actions pour booster ses revenus est chronophage. Si ce n’est pas déjà le cas, priorise tes tâches. Réalise d’abord ce qui est le plus efficace pour tendre vers 20% de temps pour 80 % de résultats (loi de Pareto). Pour cela, il faut peut-être arrêter de passer du temps à partager sur des réseaux sociaux peu efficaces.

Analyser ses performances sur son blog

Sais-tu quelles sont les pages et les articles qui sont les plus consultés sur ton blog ? Quels sont tes liens d’affiliation qui marchent le plus par exemple ?

Si la réponse est « non » ou « je ne sais pas », alors mets-toi aux statistiques grâce à Google Analytics et aux options de tracking (avec les liens d’affiliation).

Les labels, proposés avec les liens d’affiliation, te permettent de savoir quel article est à la source des meilleurs résultats.

Faire sa veille internet : rester au courant des tendances

Les pratiques évoluent vite. Notre manière de communiquer également. Reste ouvert aux évolutions de ton milieu, mais prends aussi en compte les changements des autres secteurs, voire ce qui se passe dans les pays anglo-saxons qui ont un train d’avance dans le domaine du digital.

D’ailleurs, si tu aimes l’anglais, n’hésite pas à suivre les « english blogs » or « american blogs ». Un excellent traducteur pour t’aider : Deepl.

Bâtir les piliers de la réussite entrepreneuriale

Pour gagner de l’argent sur son blog, la meilleure solution est de multiplier les sources de revenus et de respecter trois piliers :

  • trouver le bon positionnement ;
  • être crédible ;
  • diffuser activement.

Si tu as un doute sur ton positionnement, que ton blog n’est pas lancé ou ne marche pas, tu peux en parler avec moi.

Gagner en crédibilité

Le premier pilier est donc le positionnement.

La crédibilité est un second pilier essentiel de ta réussite en blogging. La confiance que t’accordent tes lecteurs est essentiel pour la monétisation de ton blog.

Tu dois pour cela apporter un nombre important de contenus gratuits à forte valeur, rigoureux et de qualité. Ajoute si tu en as des commentaires de lecteurs satisfaits, des avis clients, des retours d’autres blogueurs, etc. Mets cela en valeur pour dorer ton blason !

Sois authentique et présente-toi sur une page « À Propos » bien écrite (si tu cherches un bon rédacteur, je te conseille cette plateforme de rédacteurs web SEO sans commission, au meilleur prix en fonction de tes besoins).

Enfin, c’est ta stratégie de référencement naturel qui te permettra d’attirer et de fidéliser de nouveaux prospects. Ta qualité de rédaction SEO est essentielle. Fais-toi aider en investissant dans un rédacteur web SEO professionnel.

Rester humble et professionnel

En cas d’échec, demande-toi si les difficultés proviennent d’une conjoncture, d’un défaut d’efficacité, d’un mauvais positionnement par rapport aux attentes des gens à l’instant T. Attention aux vendeurs de rêve qui te promettent une réussite instantanée par le simple pouvoir de la pensée. Une entreprise, même en ligne, demande beaucoup de travail, de constance, de créativité et d’énergie !

Certains s’orientent vers des blogs de niche, centrés sur un sujet précis (ex. les montres multisports en triathlon, la psychologie positive au travail, etc.) d’autres choisissent des blogs généralistes. Chaque cas est particulier et peut se défendre si tes actions sont ensuite en accord avec les exigences de ton secteur.

Diffuser : rendre ses produits viraux

Autre pilier de la réussite en blogging : la diffusion ou promotion ! Il te faudra multiplier les canaux qui marchent pour toi car tu les auras testés au fur et à mesure.

Si tes contenus séduisent tes lecteurs, ceux-ci deviendront tes ambassadeurs et relaieront tes articles sur Instagram, Facebook, Pinterest, Twitter, etc. Même si l’effet feu de paille est temporaire, de nouveaux lecteurs te découvrent et se transforment en prospect. C’est un travail de patience !

D’autre part, en permettant à tes lecteurs d’interagir entre eux, tu apportes beaucoup de valeur à ton business en ligne. Si tu sens un réel engouement de tes prospects à commenter, communiquer et partager, pourquoi ne pas imaginer rendre payant l’accès à un groupe Facebook privé ? En y apportant des bonus pourquoi pas !

Développer sa liste email qualifiée

Voici la base pour optimiser ses revenus dans la durée.

Il te faut réunir des lecteurs dans une liste : pour ne pas perdre à tout jamais un visiteur qui serait passé et aurait apprécié ton site et surtout pour le recontacter plus tard par email.

Il est fondamental de capter les emails des visiteurs dans une liste de diffusion. Pour cela crée un bonus gratuit pour ton lecteur en échange d’un email afin de créer une base de données qualitative.

C’est grâce à tous tes contacts que tu pourras continuer à faire parler de toi auprès de lecteurs qui ne sont pas tombés sur ton blog par hasard. Ils cherchaient quelque chose. Et tu peux sûrement leur offrir, puis te faire rémunérer pour cela !

Ainsi, tu peux vendre tes services d’expert quand le nombre d’inscrits est conséquent ; évidemment, plus ce nombre est grand, plus tu auras de chances de vendre des prestations.

Pour développer ta mailing list, sais-tu comment faire connaître ton blog ?

Monétiser son blog grâce à l’affiliation

La première possibilité de monétisation, dans la catégorie « revenus passifs » et relativement simple à mettre en place, c’est d’utiliser l’affiliation.
Tu places des liens dans tes articles et tes pages. Ces liens renvoient à des produits (physiques ou numériques) ou des services. Ils sont vendus ailleurs par des sites commerçants et si ton lecteur clique sur ton lien et achète la prestation, tu reçois une commission. Pour les produits physiques, la commission est d’environ 10%. Elle peut monter jusqu’à 50% avec des produits numériques.

Tu peux aussi joindre directement des annonceurs si tu souhaites négocier le montant de la rémunération.

Commence petit :

Contacte par mail un blogueur, un e-commerçant de ta thématique dont les produits collent à ton audience. Discute avec lui du pourcentage que tu pourrais en tirer.

Tu peux vite gagner quelques dizaines d’euros qui rembourseront l’hébergement de ton blog, le coût de ton auto-répondeur par exemple ou de ton plugin de landing page.

Essaie de choisir des produits de plus en plus rémunérateurs. Remplace par exemple l’affiliation de livres physiques par la vente d’ebooks puis de logiciels ou d’applications.

Recommandation : propose des produits que tu as testés ou dont tu es sûr qu’ils sont de qualité.
D’ailleurs je propose de l’affiliation sur mes programmes en ligne, tu peux me contacter si tu souhaites devenir affilié !

Cas particulier des programmes de parrainage : tu peux partager des liens de parrainage si tu as par exemple un blog de voyage. Airnbnb et Uber te font des réductions sur tes trajets ou tes séjours si ton lecteur clique sur ton lien.

Il existe des plateformes qui permettent de créer assez facilement des liens d’affiliation sur ton site : 1tpe, ClickBank, Amazon, Tradetraker, Netaffiliation, Daisycon, Effiliation.

Générer des revenus avec la publicité au clic

Afficher de la publicité sur son blog, c’est possible et ça peut cagnotter. Il te suffit de placer des liens publicitaires sur ton blog et tu perçois une commission si le lecteur clique sur cette annonce. En apparence simple, donc très répandue, cette stratégie n’est pas la plus lucrative, à moins de disposer d’un trafic intergalactique.

Si tu as un trafic de folie, ça se passera essentiellement avec la régie publicitaire Google Adsense. Tu peux espérer atteindre environ 4% de lecteurs qui cliqueront sur tes pubs. Le gain par clic est entre 5 et 50 centimes (selon ton succès). Si tu as 1 000 visiteurs par jour, cela te fera environ 40 clics, en comptant 0,25€ par clic tu gagneras 10€ par jour.

Ecrire des articles sponsorisés

Ecrire des articles pour ton blog, tu pratiques.
Tu vas maintenant pouvoir rédiger des articles sponsorisés pour le compte d’un annonceur. Sur une plateforme ou en direct, le choix est possible selon ton degré de visibilité.

Tu es contacté par l’annonceur sur ton blog et un sujet + un brief te sont proposés, ainsi qu’un tarif.

Tu décides donc d’écrire un article sur ton blog contenant des liens d’annonceurs. Attention à ne pas écrire sur un sujet qui n’intéresserait pas ton audience et pourrait te faire perdre en crédibilité.

Plateformes pour les articles sponsorisés : SeedingUp, RocketLinks, Reech, Influenzzz.

Faire appel aux dons et à la générosité

Oui pourquoi pas ?  Certains ont l’âme charitable et c’est bien humain, surtout si tu es quelqu’un de bien !

La plateforme Tipeee te permet de faire appel à la générosité de ton audience. Si tu produis un travail de qualité, régulier et que tu inspires autorité et sympathie, certains de tes fans peuvent t’apporter quelques euros en échange d’un travail passionné de ta part ! Un financement participatif qui fait du bien. Plus d’infos sur tipeee.com

Paypal de son côté te permet de placer des boutons de don sur ton site.
Certains racontent des blagues ou des histoires pour dynamiser leur demande de participation. Autant être original. Plutôt qu’un bouton « faire un don », écris « m’offrir un café » « m’offrir un rêve » « pour la gratitude ! », etc.

Vendre ses services et ses produits

Allez, on rentre dans le vif du sujet et ce qui t’intéresse vraiment si tu souhaites devenir blogueur professionnel. Vendre tes contenus d’expert, tes produits d’information. C’est la méthode la plus efficace, celle qui te permet de dégager les marges les plus importantes.

Voici 4 types de produits que tu peux vendre, avec pour chacun ses avantages et ses inconvénients.

Vendre du coaching

Le coaching est une vente de conseils par Skype ou par téléphone, c’est une super idée et peu de blogueurs y pensent.

Envoie un mail à ta liste pour leur proposer tes services.

« Bonjour à tous, je vous propose une prestation de coaching sur mesure. Je vais vous aider à régler tel et tel problème. Cliquez-ici pour en savoir plus. »
Place un lien qui renvoie vers une page de vente qui détaillera ta prestation d’accompagnement personnalisé. Tu peux aussi faire un sondage pour savoir ce qui intéresserait vraiment tes followers.

Avantages : sûrement la meilleure chose à faire quand tu commences à monétiser ton blog : avec 1 000 inscrits, tu peux espérer vendre 10 coachings par mois (en fonction de ta problématique). Si tu vends ton coaching à 59€, 79€ ou 99 €, ça peut devenir intéressant !

Autre avantage, ça te pose en expert de ton domaine. Tu échanges « en vrai » avec ton audience. Crédibilité boostée ! Dernier avantage : pas de produit à créer. C’est du sur-mesure. Facile à reproduire mois après mois.

Inconvénients : ça fait peur de se lancer.

Pendant la première année, on peut dégager un revenu conséquent avec cette méthode. Au fur et à mesure de ton expertise, tu pourras augmenter tes tarifs.

Facturer des ebooks

Comment créer des contenus qui rapportent ?

En proposant un livre numérique au format pdf ou e-pub à télécharger qui apporte des connaissances, des pistes et des résolutions de problème à tes prospects.

Avantages : facile à vendre car son prix est faible (ex : 7, 17, 27€), les gens vont peu hésiter. Tu compenses le prix faible par le volume de ventes important.
Inconvénients : demande un gros travail de rédaction et nécessite une grosse liste pour en vivre (1 000-1 500 inscrits à ta liste email minimum).

Pour info, la plateforme Kindle peut te permettre de vendre tes ebooks.

Vendre des produits physiques

Tu as des stocks de hand spinner et tu souhaites les vendre pour relancer la mode ? Possible si tu as un site de commerce en ligne. Autre solution : le dropshipping (livraison directe) avec Alibaba par exemple comme centrale pour acheter des produits peu chers que vends sur ton blog. Tu n’as pas à t’occuper de la livraison et des stocks mais ta marche n’est pas forcément grande.

Tu peux aussi transformer ton blog en site e-commerce pour vendre tes produits physiques en intégrant des plugins sur ton wordpress de type WooCommerce ou en passant par des plateformes du type Selz.

Si tu cherches encore plus simple, tu peux vendre tes produits via d’autres sites (Amazon Handmade, Etsy) en plaçant les liens sur ton blog.

Avantages : possible de se distinguer avec des produits très « nichés ».
Inconvénients : gestion de stocks (invendus), gestion de vente et logistique (emballage, étiquetage, prix de transport, flux de retour pendant 14 jours). Marges inférieures par rapport aux produits d’information. Nécessite la création de contenus pour développer sa visibilité.

Proposer des logiciels et des applications

Pour avoir un blog rentable, propose directement ou en affiliation des produits informatiques utiles.

Exemple : article que tu rédiges qui fait la démonstration d’un plugin, d’un logiciel, d’une application smartphone. Il détaille les qualités du produit que tu présentes, contient un ou des liens affiliés. Tu le publies ensuite sur ton blog et sur ton réseau. Si ton lecteur achète le produit par ton lien, tu touches une commission.

Avantages : pas de produit à faire, rentable si produit cher et de qualité
Inconvénients : trouver vraiment un bon produit et bien le démontrer (article de grande qualité)

Tu peux aussi vendre ton propre plugin ou ton application si tu as les compétences techniques !

En fait, les produits dématérialisés sont les plus intéressants et les plus rentables car ils ne nécessitent pas de gestion de stock. Leur création peut demander un investissement matériel minime. Pour un ebook par exemple, rien à acheter si ce n’est une prestation graphique (une centaine d’euros) si tu souhaites donner à ta couverture un cachet professionnel. Les marges peuvent donc devenir conséquentes à terme.

Ton travail consiste à donner de la valeur à ton produit d’information, avant tout.

Attention :
Pour rester cohérent, pense à vendre des produits en rapport avec le thème et les problématiques de ton blog. Reste crédible.

Développer d’abord son produit et attirer le trafic ensuite : FAUX !

Je t’explique dans la vidéo ci-dessus qu’il peut être très mauvais de créer son produit avant d’avoir développé son audience. Pourquoi ?

Nos solutions ne collent pas forcément aux besoins de nos lecteurs. Avant de créer ton produit, pense à demander ce que les gens attendent vraiment.

Réalise un sondage, pose des questions sur ton blog et tes réseaux sociaux. Tu peux utiliser Google Forms pour réaliser des questionnaires facilement.

Questions essentielles à poser :

  • Quels sont les problèmes majeurs que vous rencontrez dans le domaine du… (ton thème, ta problématique) ?
  • Qu’est-ce qui vous aiderait à résoudre ces problèmes ?

À la suite de ce sondage tu sauras quel est le problème fondamental de tes prospects. Alors tu auras plus de chance de vendre un produit que tes lecteurs attendent !

Vendre ses formations

Là on parle de revenus qui vont te permettre de vivre de ton blog !

Les formations en ligne de type e-learning. Quand tu as envie d’enseigner ce que tu sais et que cela aide ton audience à progresser, tu peux préparer tes cours :

sur powerpoint, au format pdf, sous forme vidéo (en filmant ton écran avec Camtasia ou Screnncast o Matic par exemple).

Remarque : vendre la formation des autres est aussi une option (en étant affilié). 😉

Avantages : possible de bien gagner (formation entre 30 et 1 000 euros, bien plus parfois), marges très importantes, le temps de travail diminue au fil du temps quand la formation est prête.
Inconvénients : gros travail demandé pour la création.

Si tu souhaites vendre des formations, tu peux passer par le site de formation en ligne Udemy.

Pour proposer ta formation en e-learning : tu as Kooneo ou LearnyBox (en passant par mon lien d’affilié LearnyBox (car c’est la solution que j’utilise), tu bénéficies de 30 jours gratuits au lieu de 14) ou encore ClickFunnels (en anglais)

Vendre ses services de freelance

En bloguant, tu acquiers de nombreuses compétences : rédaction web, SEO, administration WordPress, animation de réseaux sociaux, etc. Tu peux d’ailleurs être contacté pour écrire des articles, des pages de vente ou même pour apporter des conseils de mise en page si ton site est top ! Il serait dommage de ne pas aider des entrepreneurs avec tout ce potentiel !

Réaliser un webinaire payant… ou pas

Tu peux aussi vendre un Webinaire (une conférence en direct sur internet) ou son enregistrement. Ces échanges à distance mais en temps réel avec ton lectorat sont un moment précieux pour :

  • répondre aux problèmes ou aux questions fondamentales ;
  • relever les problématiques les plus répétitives ;
  • affirmer ton autorité et ta personnalité ;
  • séduire tes prospects.

Plusieurs outils pour réaliser des conférences en « live » existent :  Périscope (iOS et Android), Youtube live, Facebook live, Google Hangout, WebinarNinja (payant).

Attention : il peut être plus judicieux de ne pas facturer cette prestation de webinaire qui peut te ramener énormément d’engagement et de ventes par la suite.

Organise et vends un séminaire en présentiel grâce au site Meetup : les événements sont planifiés et rendus visibles par la plateforme (une fois inscrit, tu reçois le planning des conférences organisées).

Proposer des abonnements payants pour monétiser son blog

Tu peux vendre de l’espace abonnement. Attention là, madame ou monsieur, si tu commences cette action, c’est que c’est la master class !

Tes lecteurs les plus impliqués et fidèles sont peut-être prêts à payer pour disposer de contenus premiums uniques ou pour disposer de toutes tes formations réunies dans ta bibliothèque de contenus (un Netflix de tes produits d’informations !). Quand ils sont abonnés, ils ont droit à 100 % du contenu.

Ces contenus exceptionnels peuvent être des tutos vidéos, des séances de coaching planifiées, des ebooks, des formations, etc.

Utilise un système de gestion de vente : Kooneo ou Learnybox qui gèrent l’affiliation et les espaces membres ou un plugin type memberpress (plus contraignant au niveau gestion…).

Gros avantages : ça rapporte beaucoup d’argent et tu peux savoir à l’avance combien d’argent tu vas gagner (tant que les gens sont abonnés).
Inconvénients : demande de créer beaucoup de formations et d’en rajouter régulièrement, en plus du suivi administratif, de la newsletter spécifique, etc.

Tu peux aussi découper une grosse formation en modules à « vendre au détail ».

Le cas des mini abonnements :

Avec tes emails, propose par exemple pour 2€ par mois un conseil par jour. Règle alors ton auto-répondeur pour envoyer ces astuces quotidiennes à tes mini abonnés !

Avantages : vente facile même si niche chargée.
Inconvénients : gros travail de production quotidien.

Rends possible le paiement échelonné pour les gens qui n’ont pas beaucoup de revenus (en s’abonnant et en payant par mensualité).

Facturer des mini documents

Si tu blogues dans un secteur très concurrentiel ou dans une niche difficile, tu vas pouvoir vendre des mini documents. Exemple pour un blog de cuisine ou sur la beauté.

Difficile de vendre avec l’hégémonie de Marmiton ou Marie-Claire qui proposent une quantité astronomique de contenus gratuits.

Si tu veux vendre quand même, que faire ?

  • vendre une recette ;
  • un conseil beauté ;
  • une check liste à imprimer ;
  • un planning (ex recettes minceurs) ;
  • un plan (si tu blogues dans le bricolage).

Le prix de ces petits contenus : entre 1 à 7 euros. La « barrière à l’entrée est faible (à ce prix, le prospect n’hésite pas vraiment à acheter, sauf s’il le trouve ailleurs gratuit…). Reste à vendre en nombre ces petites résolutions de problèmes…

Vendre des avis : réservé à du blog de boss !

Astuce : repère un site e-commerce de ton univers, contacte le vendeur, propose-lui de tester le produit qu’il vend et de lui rédiger un avis favorable directement sur le site (moyennant finance) si tu trouves vraiment le produit bon. Dans le cas contraire, tu ne mets pas d’avis négatif mais tu proposes au marchand des améliorations. Cette proposition commerciale sera d’autant plus acceptée que tu es un boss dans ton domaine.

Stratégie de référencement naturel : SEO et SXO

On ne pouvait pas finir autrement !

Tu souhaites monétiser efficacement ton blog ? Il te faut donc une bonne visibilité et un trafic naturel importants. À moins d’avoir un gros trafic déjà en place, il te faut remonter dans la première page de résultats de la SERP.

Alors dès le départ, sois attentif à ton SEO et à ton SXO, qui vont être orientés par :

  • ton positionnement qui te fera choisir les bons mots-clés recherchés par ton audience ;
  • ton efficacité pour répondre à l’expérience de tes utilisateurs (UX). Le SEO adapté à l’UX s’appelle le SXO.

Ton SXO te permet d’attirer des nouveaux prospects grâce aux moteurs de recherche qui scannent ton contenu et regardent si tes lecteurs restent longtemps sur ton blog, cliquent et visitent plusieurs pages, s’inscrivent à ta liste email, etc.

Meilleur est ton contenu, meilleure est ton UX et plus les robots te placent dans les premiers résultats de recherche des internautes. Ton meilleur positionnement t’amène des visiteurs, et de plus en plus. La boucle positive se met en place !

Voilà, ce ne sont pas les idées qui manquent pour monétiser son blog. Si tu dois retenir une chose, c’est bien de proposer tes conseils à un maximum de personnes et de profils en prenant en compte leurs attentes. Monétiser intelligemment en somme !

Booste ton trafic, demande à ton audience ce qu’elle désire profondément et offre-lui ce qu’elle attend en échange d’une rémunération !

Pour obtenir un trafic suffisant, contacte-moi pour établir ton plan personnalisé (ci-dessous, encadré jaune).

J’aimerais bien savoir ce qui marche bien ou ce qui ne marche pas pour toi afin d’enrichir l’article de ton expérience.

Laisse ton commentaire en bas de cet article. Merci.

Bon business à créer ou à booster !

plan action blogueur

Apprends à faire connaître ton blog en recevant tes 2 bonus spéciaux :

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Un commentaire sur “Comment Monétiser Son Blog : Actions !”

  1. Je n’ai pas encore monétisé mon blog mais mon bonus est en place. Ce que je ferai en priorité, pour gagner des sou-sous… faire du coaching après avoir réalisé mon premier webinaire, il me tarde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment faire
connaître
ton blog ?
→ Etude de cas + plan d’action

J’utilise LearnyBox pour délivrer : formations, mails, webinaires …

30 jours offerts au lieu de 14 avec ce lien :

Apprends à faire connaître ton blog en reçevant :

1 étude de cas avec méthodologie et résultats
+ ton plan d’action personnalisé
Avance d’un grand pas vers tes objectifs
→ Je les veux

Guide du SEO

Apprends à faire connaître ton blog en reçevant :

1 étude de cas avec méthodologie et résultats

+  ton plan d'action personnalisé


But : Avancer d'un grand pas vers tes objectifs

plan action blogueur

+

etude cas blog lorreyte