Comment savoir si son site est blacklisté par Google ?

Blog ReferenSEO
blacklist

En tant que propriétaire d’un site internet, vous devez respecter certaines règles. Et ces règles arbitraires sont imposées par Google, qui est juge et partie à la fois. L’un des aléas de la gestion d’un site internet : le blacklistage par Google !

Aléa ? En réalité, pas vraiment.

Google fonctionnant sur la base de nombreux algorithmes, toutes les décisions prises ont une raison. Les erreurs des Googlebots sont très rares, si ce n’est inexistantes.

Si votre site a beaucoup moins de visibilité depuis quelques jours et que vous avez du mal à le trouver dans les SERPs, cela peut peut-être dire que vous avez été blacklisté. Mais comment savoir ? Et surtout, comment s’en sortir ?

sanction google bannissement

Pourquoi Google blackliste les sites ?

Si vous lisez nos articles depuis un petit moment, vous le savez déjà : tout ce qui compte aux yeux de Google, c’est l’expérience utilisateur. Tous ses algorithmes ont un rôle important, qui consiste à garantir une expérience utilisateur au top à tous les internautes. Et pour s’assurer de bien faire les choses, les Googlebots n’hésitent pas à prendre des mesures drastiques.

C’est dans ces cas-là qu’ils pénalisent les sites, et les blacklistent parfois totalement. Lorsqu’un site internet est blacklisté, il n’est plus trouvable sur internet. Cela signifie que même en tapant votre URL dans la barre de recherche, vous ne pourrez pas le trouver. Vous devenez invisible aux yeux des utilisateurs et des algorithmes.

Cela n’arrive que rarement, car le blacklistage est considéré comme la sanction ultime infligée par les algorithmes. Mais ça arrive quand même !

Et lorsque ça vous arrive, c’est parce que vous n’avez pas respecté les règles. Vous avez peut-être déjà entendu parler du SEO, qui regroupe toutes les règles imposées par les moteurs de recherche. Si vous les respectez, cela s’appelle du white hat SEO : vous jouez selon les règles.

A contrario, si vous allez à l’encontre des règles, vous pratiquez le black hat SEO. Vous utilisez les failles des règles imposées par les moteurs de recherche pour les exploiter en votre faveur. C’est par exemple le cas du bourrage de mots clés, du contenu dupliqué ou d’autres pratiques interdites. Et si un tel usage est trouvé sur votre site, c’est la sanction.

Tantôt votre site est déclassé, tantôt vous perdez quelques positions dans les SERPs. Et parfois, vous êtes banni de Google.

blacklistage google

Comment savoir si votre site a été blacklisté par Google ?

Mais si votre site est tout simplement effacé des moteurs de recherche, comment savoir si vous avez été blacklisté ? Vous imaginez bien que Google ne vous envoie pas de petit mot pour vous prévenir. Vous devez vous en rendre compte par vous-même : ça fait partie de la punition.

Heureusement, il existe des techniques pour savoir si votre site est blacklisté par Google ou non. Nous vous expliquons tout !

 

1 – Taper votre mot-clé principal dans la barre de recherche

La première méthode consiste tout simplement à taper votre mot clé principal dans la barre de recherche Google. Si, jusqu’à présent, vous avez toujours eu un bon positionnement, vous vous attendez à voir votre site internet dans les premières pages.

Mais surprise, ce n’est pas le cas. Vous en êtes à la 6ème page et votre site n’est toujours pas visible ? Vous pouvez d’ores et déjà abandonner votre recherche : il y a de fortes chances pour que votre site ait été blacklisté.

 

2 – Faire une recherche dans Google site

Pour en avoir le cœur net et ne pas vous faire un sang d’encre pour rien, entreprenez une recherche sur Google Site. Il s’agit alors d’une recherche manuelle qui vous permet de vérifier si votre site est toujours indexé dans Google, ou s’il ne l’est plus.

Il vous suffit de taper :

site:lenomdevotresite.l’extension

Par exemple pour le site ReferenSEO, nous devrions taper :

site:referenseo.com

Si le site ReferenSEO ne sort pas en premier dans les résultats, cela signifie qu’il a été désindexé, et donc blacklisté par Google.

Google Site vous permet de faire une recherche très précise, grâce à votre URL. Or, votre URL est unique et ne peut appartenir qu’à votre site. Si vous n’apparaissez pas, vous pouvez en déduire que vous n’êtes pas sur Google.

 

3 – Interroger la Search Console de Google

Parfois lorsque Google applique des sanctions, il laisse un message. Pour vérifier les éventuelles mises en garde, vous pouvez vous rendre sur la Google Search Console. Dans le cadre de duplicate content, obstacles pour analyser votre site ou présence de contenu illicite, Google vous le signale dans la Search Console.

Vous pourrez alors retracer les éventuels avertissements qui ont précédé la sanction, ainsi que les actions manuelles qui ont été prises à l’encontre de votre site.

 

4 – Vous fier à un outil SEO

En tant que blogueur, rédacteur web ou propriétaire d’un site web, vous avez peut-être l’habitude de travailler avec un outil SEO. Pour vérifier la cohérence de vos mots clés, les performances de votre site, la vitesse de chargement… Toutes ces caractéristiques qui composent un bon site internet selon les résultats de nos veilles SEO.

Si vous avez des soupçons concernant votre éventuel blacklistage, renseignez-vous auprès de votre outil SEO. Il pourra alors pointer du doigt les choses que vous avez mal faites. Ce sont des pistes de réflexion précieuses pour lister les éléments potentiellement considérés comme illégaux par Google.

 

5 – Analyser vos performances sur Google Analytics

Enfin, la dernière astuce qui mérite notre attention pour vérifier un éventuel blacklistage par Google est l’analyse de vos performances grâce à Google Analytics. Par le biais de tableaux qui retracent la visibilité de votre site depuis plusieurs mois, vous pouvez constater les éventuelles problématiques.

Si vous voyez que la visibilité de votre site web a chuté ces derniers mois (de manière massive), c’est probablement un indice. Il est possible qu’avant de vous blacklister, Google ait fait le choix d’alourdir votre positionnement dans les résultats de recherche.

Interrogez tous les outils dont vous disposez pour trouver la réponse à votre question !

blacklist site google

Le blacklistage de Google : une sanction définitive ?

Fort heureusement, les sanctions de Google ne sont pas définitives. Même si un blacklistage peut sembler très lourd, vous pouvez tout à fait remonter la pente. Pour ce faire, vous devez identifier la source du problème, celle qui a attiré l’œil de Google et qui vous a valu votre sanction.

Utilisez les outils que nous avons cités ci-dessus, pour remonter la piste et trouver la source du problème. Il se peut que ce soit juste une erreur d’inattention de votre part. Résolvez-la, et signalez à Google que vous souhaitez une nouvelle analyse de votre site.

Si les algorithmes considèrent que le problème a été réglé, votre sanction sera levée.

 

Avoir un site blacklisté par Google : l’avertissement ultime

Suite à ses nouvelles réformes Panda et Pingouin, Google a imposé des réglementations plus strictes envers les sites internet. Toujours dans l’objectif d’améliorer l’expérience utilisateur, ces réglementations mènent inévitablement vers de nouvelles sanctions.

Et la sanction la plus haute est le blacklist d’un site. En cas de doute, suivez ces 5 techniques pour vérifier que votre site n’a pas été blacklisté par Google. Si c’est le cas, résolvez le problème, et veillez à ce que ça ne se produise plus.

Apprendre de ses erreurs, c’est prendre le chemin vers une meilleure version de votre site !

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment être 1er sur Google ?

→ Je Télécharge Mon Guide
ReferenSEO Matthieu Verne