Comment utiliser le SEO et les Facebook Ads pour booster sa visibilité ?

Blog ReferenSEO
seo + facebook ads

Aujourd’hui Vincent, créateur du blog Se Lancer En Freelance.com et freelance en marketing digital nous propose un article mêlant référencement naturel et publicité sur Facebook.

Lorsque l’on possède un site internet ou un blog, on se rend vite compte de l’importance du référencement naturel (SEO) et de la publicité en ligne sur les réseaux sociaux pour développer son trafic et ses ventes.

Je vois cependant trop d’entreprises qui utilisent mal les Facebook Ads (problème de ciblage géographique, mauvaise stratégie de reciblage, etc.). J’ai donc décidé dans cet article de vous apporter mon expertise en matière de publicité Facebook pour vous permettre de développer votre trafic, tout en tenant compte de votre stratégie de référencement naturel.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous détailler ma méthode secrète, revenons ensemble sur quelques basiques pour que tout le monde soit au même niveau.

Qu’est-ce que le référencement naturel SEO ?

Le référencement naturel ou plus communément appelé le SEO (pour Search Engine Optimization) est un ensemble de techniques dont le but est d’améliorer la position d’un site internet sur les pages de résultats de recherches (les SERP, pour Search Engine Result Page) d’un moteur de recherche comme Google par exemple pour une requête donnée.

En d’autres termes, imaginons que vous soyez pisciniste, le SEO va vous aider à rendre votre site visible lorsqu’un prospect cherche dans Google le terme “pisciniste + votre ville”. Plus votre site sera positionné en haut de la première page et plus vous obtiendrez des visiteurs sur celui-ci.

On remarque sur le graphique ci-dessous qu’un site affiché en première position des résultats de recherche obtient un taux de clic 32,3%. Ce qui signifie que si mensuellement la requête est cherchée par 100 personnes et que votre site se positionne en premier sur cette requête vous obtiendrez environ 32 visiteurs par mois sur votre site. On se concentre ici sur la courbe Hors-Marque (verte) puisque la courbe Marque (rouge) correspond aux internautes qui tapent dans Google le nom d’une marque ou son url (par exemple Amazon, Carrefour.fr, etc.).

On comprend donc rapidement l’intérêt de travailler son référencement naturel afin de pouvoir se positionner sur les questions que se posent vos prospects. Bien sûr il faut auparavant avoir étudié sa cible par le biais de la méthode des personas et également avoir compris le fonctionnement de l’algorithme de Google.

Taux de clic dans les SERP sur les requêtes “marque” et “hors marque”. Source de l’image : iProspect

Lorsqu’on parle du SEO on exclut complètement le SEA qui est l’acronyme de Search Engine Advertising et qui concerne les annonces payantes que l’on retrouve sur Google. Si vous voulez en savoir plus sur le SEA Matthieu a justement rédigé un article VS pour comparer le référencement naturel et le référencement payant.

Je vous ai quand même fait une illustration pour que vous puissiez visualiser les différents emplacements publicitaires dans les SERP de Google.

Résultats Naturels et Payants dans Google

Résultats Naturels et Payants dans Google

Qu’est-ce que les Facebook Ads ?

Facebook est un réseau social, jusque là, je ne vous apprends pas grand-chose 😅son usage pour ses utilisateurs est gratuit, c’est-à-dire que vous ne payez pas un abonnement pour pouvoir converser avec vos amis sur messenger et partager votre dernière photo de vacances à toutes vos relations.

Le modèle économique de Facebook ne consiste pas à faire payer ses utilisateurs, mais les entreprises qui souhaitent pouvoir être visibles auprès de ses utilisateurs qui ont un intérêt pour les produits qu’elles vendent.

En d’autres termes, Facebook vend des encarts publicitaires en ligne sur son réseau social, aux entreprises qui souhaitent toucher ses utilisateurs, c’est ce que l’on appelle les Facebook Ads.

Bien évidemment, la régie publicitaire de Facebook s’étend à tous les produits du groupe (Instagram, Whatsapp, Messenger) et même des applications partenaires qui acceptent de diffuser des publicités provenant de Facebook en échange du partage des gains générés par les espaces publicitaires mis à disposition de Facebook (audience network).

Je regrouperai donc dans le terme Facebook Ads l’ensemble de ces supports pour que cela soit plus simple à comprendre.

Les Facebook Ads sont donc un moyen simple et pratique pour mettre en avant votre entreprise auprès de ceux qui sont les plus susceptibles d’être intéressés par cette dernière.

Comment les Facebook Ads fonctionnent ?

Quand vous diffusez une publicité sur Facebook, vous pouvez paramétrer énormément d’éléments tel que l’objectif visé de la publicité (trafic, vu de vidéo, conversion, etc.) afin que Facebook montre la publicité aux personnes qui ont le plus de chance de réaliser cet objectif.

Vous avez également la possibilité de déterminer qui sont les personnes qui verront votre publicité en fonction de différents critères (âge, position géographique, sexe, centres d’intérêt, lien qu’ils entretiennent avec la marque, etc.).

C’est d’ailleurs tout là l’intérêt des Facebook Ads, la précision du ciblage et surtout la mesure permanente des résultats. En effet, une fois votre campagne publicitaire lancée, Facebook vous donnera accès à une multitude d’indicateurs clés de performance (KPI) qui vous seront utiles pour piloter, affiner votre stratégie publicitaire et évaluer votre retour sur investissement (ROI).

Bien évidemment, votre publicité rentre en concurrence avec celles d’autres annonceurs, c’est pourquoi vous ne pouvez pas connaître le prix d’une publicité Facebook avant sa diffusion. En effet, ce dernier varie en permanence en fonction de l’offre et de la demande et est calculé automatiquement par des algorithmes. Vous avez cependant la possibilité de contrôler votre budget en fixant un budget quotidien ou global sur la durée de la campagne.

Ma méthode secrète pour booster sa visibilité avec les Facebook Ads et le SEO

Maintenant que nous avons vu ce qu’était le SEO et les Facebook Ads, je vous propose de vous dévoiler ma méthode secrète que j’utilise pour booster la visibilité de mon blog www.se-lancer-en-freelance.com, dont l’objectif est d’apporter des conseils et de partager mon expérience d’entrepreneur à d’autres freelances débutants ou plus expérimentés.

Je suis parti d’un constat simple qui est qu’il est difficile de ressortir sur Google face à la concurrence élevée sur cette thématique en ayant un blog relativement récent. Par conséquent sans négliger le SEO qui portera ses fruits à plus long terme, j’exploite les Facebook ads pour trouver de nouveaux lecteurs et fidéliser ceux qui ont déjà lu un ou plusieurs articles de blog.

1 – établir une stratégie de contenu pour son blog

Avant de vous lancer dans les Facebooks Ads ou le référencement naturel, il est essentiel de définir une ligne éditoriale à suivre. En effet, sans ligne éditoriale vous ne saurez pas sur quels sujets écrire.

L’objectif de la ligne éditoriale est bien évidemment de réfléchir et de se poser sur sa stratégie de contenu afin d’identifier les grandes thématiques puis les sujets à rédiger qui vont intéresser vos cibles (vos potentiels lecteurs).

Pour établir votre ligne éditoriale, je vous conseille de suivre ces quelques étapes :

  1. Prenez une feuille de papier, identifiez 2 à 3 cibles différentes et réalisez autant de colonnes que vous avez définies de cibles. Normalement, vous avez 3 colonnes maximum, je vous conseille de prendre la feuille en format paysage.
  2. Dans chaque colonne, identifiez les questions que peut se poser chaque cible. Normalement, vous devriez avoir identifié des thématiques pour chaque cible.
  3. Transformez ces thématiques en titre d’article, ainsi vous verrez apparaître votre plan d’action pour les prochains moins et saurez quels contenus rédiger pour intéresser ces cibles.
  4. Renouvelez le brainstorming autant que nécessaire pour trouver de nouvelles idées d’articles à rédiger

2 – créer des contenus adaptés pour le SEO

Rappelez-vous, nous avons vu que le SEO consistait à se positionner sur des requêtes précises des internautes. Dans l’étape précédente, nous avons justement trouvé des idées d’articles qui traitent des questions récurrentes que se posent vos cibles. Si vous avez eu du mal à identifier les problématiques de vos prospects Matthieu a réalisé un article à ce propos que je vous invite à lire.

Voyons maintenant comment optimiser vos contenus pour le SEO, voici ma checklist à suivre pour que votre contenu soit optimisé pour le référencement naturel :

  1. Bien choisir l’url de sa page, veillez à choisir une url pour votre page qui soit courte et claire. Essayez dans la mesure du possible d’inclure les mots clés de la requête cible visée et de supprimer les mots de liaison qui sont inutiles (du, le, la, les, sur, etc.)
  2. Choisir un titre H1 différent de la balise Title, la balise Title et la balise H1 de votre page doivent être différentes de manière à pouvoir faire varier les mots clés présents à l’intérieur et donc le champ sémantique.
  3. Éviter le contenu dupliqué, surtout quand vous rédigez votre page ne copiez/collez jamais un texte d’une autre page déjà présente sur Google, ce dernier le verrait et vous pénaliserait. Si vous souhaitez citer un texte déjà présent sur Internet, utilisez la balise html de citation blockquote.
  4. Optimiser votre page pour une seule requête, votre page ne pourra être optimisée que pour une seule requête donnée. Choisissez là bien et évitez de choisir une requête similaire ou proche de celle d’une page déjà présente sur votre site. Sinon vos deux pages entreraient en concurrence pour la même requête.
  5. Optimiser vos images, pour améliorer le temps de chargement de votre page évitez d’afficher une image 1220px x 200px sur une zone de 50px x 50px. Pensez à redimensionner vos images.
  6. Ajouter un texte alternatif à vos images, vérifiez systématiquement que toutes vos images incluent un texte alternatif. Si possible et si pertinent, essayez d’ajouter des mots clés dans vos textes alternatifs.
  7. Nommer correctement vos images, Google a horreur que vous ayez des images qui s’appellent img12345.jpeg, donnez donc un nom à vos images mamie-suzette.jpeg par exemple.
  8. Travaillez le maillage interne et externe, pour donner du poids à votre page et pour qu’elle soit utile pour vos lecteurs, essayez d’y insérer des liens vers d’autres pages de votre site, mais également vers des sources fiables d’autres sites.
  9. Travailler la balise meta Title et meta description, si vous êtes sous WordPress, l’extension Yoast SEO vous permettra de modifier la balise title et meta description de votre page.

Normalement avec cette checklist vous ferez 20% des actions qui produiront 80% des résultats SEO attendus.

3 – rediriger du trafic de qualité sur ses contenus phares avec les Facebook Ads

Maintenant que vous savez quoi écrire et comment l’optimiser pour le SEO voyons comment exploiter les Facebook Ads pour attirer vos premiers lecteurs et faire revenir vos anciens lecteurs.

Nous allons voir ici deux stratégies publicitaires, la première est une stratégie pour générer du trafic qualifié sur votre article et la deuxième consistera à faire revenir les anciens lecteurs sur votre nouvel article.

Stratégie 1 – Générer du trafic sur votre article
L’idée ici étant de montrer votre article qui vient d’être publié à vos cibles pour cela vous allez pouvoir créer une audience sauvegardée (personnes choisies par l’intermédiaire du ciblage par centres d’intérêt).

Pour cela rien de plus simple rendez-vous ici : https://www.facebook.com/adsmanager/audiences puis cliquez sur créer une audience > audience sauvegardée.

Vous devriez pouvoir choisir la position géographique, l’âge, le genre, la langue et les centres d’intérêt de votre audience. Pour vous donner un repère si vous souhaitez toucher des personnes en France, ne constituez pas une audience de moins de 300 000 personnes sinon la performance de vos publicités ne sera pas optimale. Facebook fonctionnant avec une intelligence artificielle, celle-ci doit avoir suffisamment de matière pour pouvoir travailler correctement.

Une fois cela fait vous pouvez créer une publicité renvoyant vers votre article et que vous ciblez uniquement auprès de cette audience sauvegardée. En termes de budget vous pouvez partir sur un budget de 5€/jour et l’augmenter progressivement en fonction des résultats que vous obtenez.

Stratégie 2 – Faire revenir vos anciens lecteurs
La stratégie que nous allons voir ici est une stratégie très utilisée par les marketeurs puisque c’est ce qui se produit lorsque vous cherchez un produit sur internet et que vous revoyez des publicités cherchant à vous vendre à tout prix ce produit pendant quelques jours. C’est ce que l’on appelle le reciblage publicitaire.

Pour réaliser cette stratégie, vous devez absolument avoir installé le pixel Facebook sur votre site.

Une fois cette installation faite, rendez-vous ici : https://www.facebook.com/adsmanager/audiences puis cliquez sur créer une audience > audience personnalisée.

Ensuite, choisissez la source de données site web puis normalement vous devriez voir une fenêtre similaire à la capture d’écran ci-dessous :

Veillez à ce que Tous les visiteurs du site web soit sélectionné (1), vous pouvez si vous le souhaitez étendre la fenêtre à plus que 30 jours. Cela vous permettra de cibler des visiteurs plus anciens, vous ne pouvez pas aller au-delà de 90 jours.

Ensuite donner un nom (2) à votre audience et une description (3) pour la repérer plus facilement dans votre gestionnaire d’audiences, puis terminez en cliquant sur Créer une audience (4).

Une fois l’audience créée vous pouvez configurer une nouvelle publicité Facebook pour ne cibler que les personnes qui appartiennent à cette audience. Ainsi vos anciens visiteurs verront votre publicité et seront plus susceptibles de retourner sur votre site.

Ceci est un bon moyen pour fidéliser vos visiteurs qui n’iraient pas d’eux-mêmes sur votre site.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a apporté plein d’astuces utiles pour booster votre visibilité en utilisant le référencement naturel et la publicité sur les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette technique en commentaire de l’article 😉

Si cet article vous a plu, partagez-le !

11 commentaires sur “Comment utiliser le SEO et les Facebook Ads pour booster sa visibilité ?”

  1. Valentine dit :

    Un article… énorme ! Qu’il faut que je relise tranquillement, à tête reposée. Merci Vincent.
    Le ciblage sur la pub FB n’est pas évident lorsqu’on est novice…

    1. Matthieu Verne dit :

      Merci Valentine. En effet, Vincent a donné beaucoup de valeur.
      A reprendre point par point 🙂

  2. raleur dit :

    Merci pour l’article qui est vraiment super,
    mais tout l’univers marketing autour est hyper agressif,
    on est interrompu en pleine lecture par une fenêtre demandant d’entrer son mail, sans vraiment expliquer à quelles fins il va être utilisé (peut être pour nous asséner de courriers indésirables?)
    le titre “multiplier son trafic gratuit par 10” est trop racoleur pour paraître sérieux.

    Ce type de stratégie doit sûrement générer des prospects, mais sont-ils vraiment qualifiés ?
    N’importe qui de sérieux a tendance à fuir devant de telles pratiques commerciales.

    1. Matthieu Verne dit :

      Bonjour “raleur” ;),
      je comprends tout à fait votre point de vue.
      Ces pratiques marketing ont un but : faire passer les gens à l’action dans le but de les rapprocher de leurs objectifs.
      Tout comme les 4×3 dans la rue, dans le métro, … qui vantent les bénéfices de tel ou tel produit.
      Notre monde fonctionne comme cela, et ne pas utiliser certains de ces principes peut mettre en péril la survie d’une entreprise (comment vit une entreprise qui ne se fait pas connaître).
      Maintenant, je vous rejoins sur le fait que ces pratiques visent parfois à abuser du client.
      Dans mon cas, j’utilise des pratiques marketing c’est vrai, mais sans en abuser je pense. Et je suis plus que certain que toutes les personnes qui téléchargent ce bonus, ou qui s’inscrivent à mes programmes, le font parce qu’ils ont perçus que je suis passionné, que j’ai à coeur de les aider et que je délivre un maximum de valeur aussi bien dans mes contenus gratuits que dans mes contenus payants et que ça va les aider.

      Avec le même contenu derrière, mais avec un titre différent à mon bonus (qui est gratuit et qui donne beaucoup d’informations), j’aiderais moins de personnes, c’est le constat que je fais.

  3. Morgan dit :

    Article très bien écrit pour réviser les bases du seo.
    Pour faire de la publicité payante, je pense qu’il est intéressant d’avoir déjà un produit à vendre, pour le traffic c’est bien mais si vous avez du traffic et rien a vendre c’est dommage.

    1. Matthieu Verne dit :

      Merci Morgan.
      J’aurai tendance à te rejoindre en effet.
      Mais après réflexion, j’y vois un grand intérêt :

      Dans les premières étapes d’un blogueur, avant de vendre un produit, il faut qu’il comprenne sa cible, ses besoins, afin de l’aider au maximum.
      La publicité Facebook, peut permettre d’accélérer ce processus d’apprentissage pour éviter au blogueur de “galérer” trop longtemps à avoir un trafic suffisant, qui lui donne un feedback.

      Donc pour moi, c’est tout à fait intéressant pour gagner du temps et de l’information.
      Effectivement, il faut avoir conscience que ce budget pub ne va pas être rentabilisé sur du court terme. Mais c’est finalement la même chose avec le temps investi par le blogueur à écrire des articles par exemple.
      Donc, ce n’est bien sûr pas une obligation, mais ça fait clairement sens de faire cela selon moi 🙂

  4. Nicolas dit :

    Wow !! Top cette reco (car c’est bien plus qu’une astuce) !!! Merci Vincent !! Des articles aussi utiles, on en redemande 🙂

    1. Matthieu Verne dit :

      Merci Nicolas, heureux que l’article de Vincent ai pu t’apporter plus qu’une astuce 🙂

  5. Alex dit :

    Merci pour cet article orienté pratique et facile à lire !
    Mais j’ai tendance à rejoindre Morgan : est-il pertinent de dépenser du budget en publicité tant que l’on a rien à vendre ? Peut-être alors plutôt en définissant un objectif de conversion au sens inscription à la mailing list, pour se rapprocher du minimum permettant d’envisager un lancement ?

    1. Matthieu Verne dit :

      Bonjour Alex,

      tu pourras lire ma réponse à Morgan, et en effet, faire de la publicité dans un objectif autre que la vente est tout à fait possible, pour se rapprocher de sa cible, et avoir du feed-back pour mieux avancer.

  6. Agnès dit :

    Bravo pour l’article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Multiplie le trafic gratuit de ton blog par 10

→ Je Télécharge Mon Guide
ReferenSEO Matthieu Verne