Comment Ecrire un Article de Blog Vraiment Captivant ?

Blog ReferenSEO
écrire un blog pour captiver ses lecteurs

Tu imagines ? Des lecteurs qui ont cliqué sur ton article : ils n’arrivent pas à décrocher. Ils laissent un commentaire et le partagent sur Facebook ou Linkedin. Par conséquent Google te récompense en faisant remonter peu à peu ton blog sur les requêtes clés que tu as placées. Rédiger efficacement pour le Web est une compétence indispensable pour le Blogueur professionnel. Les très bons articles qui expliquent comment écrire un texte de blog percutant, soulignent l’importance des titres de l’article et de son introduction. D’autres mettent en avant le choix du sujet et l’objectif du texte. Pour quelques experts c’est aussi le buying persona, le Personal Branding ou les besoins essentiels de ton lectorat cible. Sans oublier bien entendu le SEO. Je rajouterais pour ma part l’authenticité et la passion. Elles vont te permettre de combiner plus facilement toutes les techniques que nous allons évoquer mais surtout de les magnétiser. Voici pour toi les clés pour que tu saches comment écrire un article de blog vraiment captivant et devenir le Maître du Web !

Une belle écriture mène à tout. Indéchiffrable : signe de science. Ex. : les ordonnances des médecins

Flaubert

Comment écrire un article de blog irrésistible : authenticité et personal branding

Authenticité : partager sa passion avec sincérité

Suivre son intuition et se faire plaisir

Si tu souhaites publier des contenus qui cartonnent, alors bienvenue à toi sur ReferenSEO. Je vais être sincère. En appliquant à la lettre les clés techniques et formelles ou les recettes toutes faites, tu peux te “planter”. Ne cherche pas à plaire seulement à :

  • ton super formateur de blogging ;
  • ton brillant enseignant de SEO ;
  • ta jolie coach en rédaction Web ;
  • tonton Franck ou Maman Gâteau ;
  • le super blog méga génial ReferenSEO

En effet appliquer bêtement des règles n’apporte qu’un discours formaté, que l’on retrouve beaucoup sur la toile. Et si c’est banal ou “désincarné”, les lecteurs passent leur chemin ! Si tu ne suis pas ton intuition, ou si tu n’es pas sincère, alors tu te sens cloisonné. C’est inconfortable. Non ?

Être naturel et suivre ses valeurs

Ainsi, pour incarner ton discours, tu dois y intégrer ta manière d’être dans tes propos et dans ta manière d’écrire.

Tu peux donc t’autoriser à :

  • employer le tu à la place du vous par exemple ;
  • utiliser des expressions un peu familières ;
  • choisir des exemples personnels ;
  • parler de tes émotions ;
  • raconter des histoires décalées qui peuvent illustrer ton propos ;
  • raconter des blagues ou des anecdotes.

Exprime ta passion à l’infini et au-delà !
Mais au delà des banalités.
En exagérant un peu, écris comme tu parles ! Ecris surtout comme tu es ; en suivant ton caractère et bien sûr en respectant les incontournables de la rédaction web.

La passion qui dévore et magnétise

Partager sa passion à l’infini et au delà !

La véritable passion se vit et se partage émotionnellement, humainement : tu sais peut-être que Laurent Breillat du blog Apprendre la photo a construit son blog professionnel en développant sa passion pour la photo au fur et à mesure de ses apprentissages. (Il est parti d’un loisir sans expertise) Il a été sincère avec son audience à ce sujet. Il génère des revenus mensuels gigantesques désormais !

Il a réussi à captiver et à toucher ses lecteurs.
L’expertise du blogueur n’est pas toujours synonyme de réussite si elle n’a pas d’âme, si elle n’est pas personnifiée. Tu ne crois pas ?

J’avais un prof d’EPS expert en escalade et en lancer de disque. Je n’ai progressé ni dans l’une ni dans l’autre discipline… Pourquoi ? Car il ne savait pas transmettre sa passion. Même principe avec Michel Platini qui n’était pas doué pour coacher ( pourtant un des meilleurs joueurs de foot de son époque).

Remplis ton texte d’énergie et de passion positives ! Ainsi, tu ne feras pas de contenu “raplapla”, tu sensibiliseras ton lectorat à un discours vivant, fluide et attractif. Tes lecteurs, s’ils te sentent envahi par ton enthousiasme seront aimantés à tes phrases, car tu y laisseras paraître de l’émotion et de la chaleur humaine ; tu créeras ainsi ton image de marque.

Affirmer son style et son image de marque

En suivant ta passion et ton authenticité, tu trouves peu à peu ton Personal Branding. Ainsi donc, ton image de marque brille par ton énergie et ta vitalité. Tu foisonnes de connaissances que tu veux partager à la sauce piquante des émotions humaines !
C’est aussi tout l’art du copywriting, dont je te parle un peu plus tard.

C’est important ne pas ennuyer le lecteur sur un sujet déjà très concurrentiel et déjà très abordé !
Je vois finalement 4 points essentiels pour développer ton style et ton image de marque :

  • sincérité ;
  • valeurs ;
  • passion ;
  • don de soi.

Souhaites-tu rédiger un article de blog irrésistible en laissant parler ton charme naturel ? Pour t’aider à trouver ta griffe personnelle, rends visite à Yéza Lucas, coach pour entrepreneurs et freelances.

Connaître ton audience pour écrire un article de blog impactant : content marketing

Gonflé à bloc, rempli d’énergie positive et de confiance, n’oublie jamais tout de même que tu n’écris pas que pour TE faire plaisir !

Pour savoir comment écrire un article de blog vraiment captivant, pense maintenant surtout à tes lecteurs et à ce qu’ils désirent, à ce dont ils ont vraiment besoin.

Répondre au besoin essentiel du lectorat

Tu te dois de bien connaître ton audience et de la définir au mieux au préalable :

  • à qui s’adresse ton texte ?
  • quel sujet ton lecteur veut-il consulter ?
  • quel est l’objectif de ton texte ?
  • quel est ton client type (âge, profession, motivations, difficultés, problèmes, émotions, rêves, désirs, etc.) ?
  • quels sont ses « pains » ?

On parle des “pains” (douleurs en anglais) comme des « points de douleurs » de ton cœur de cible, autrement dit sa problématique, les solutions que les personnes recherchent pour résoudre leurs problèmes.

Voilà la réflexion à mener pour identifier ton buyer persona (client type). Après cela, prends ton lecteur par la main avec empathie. Si tu as la réelle intention de l’aider, tu y parviendras !

Trouve ton content marketing

As-tu envie à plus ou moins court terme de séduire ton audience afin de lui vendre tes produits ? Tu dois pour cela améliorer ta stratégie de contenu. Ton image de marque va t’aider à la perfectionner. Grâce à une meilleure connaissance de toi et de ton audience se dégage ta façon de rédiger mais aussi ta façon personnelle d’aborder la vente. C’est ton content marketing.
Pour réussir à générer des leads et entamer une relation commerciale, il faudra maintenant captiver tes lecteurs suffisamment pour qu’ils restent et cliquent sur tes liens de page de vente.
Pas facile ?

Captiver l’audience : le pouvoir des mots dans ton article

Les requêtes clés : répondre au besoin fondamental du prospect

Les requêtes clés sont les questions des internautes postées dans la barre de recherche de Google. Elles se composent de mots clés. Elles sont capitales pour savoir comment écrire un article de blog vraiment captivant.

Il faut donc te placer dans la tête de tes lecteurs et utiliser des techniques pour optimiser ton texte pour les moteurs de recherche. C’est le référencement naturel (SEO : Search Engine Optimization). Le but est donc de plaire à tes lecteurs en répondant à leurs demandes. Le but n°2 est de plaire à l’algorithme de Google en le caressant dans le sens du poêle (à granules oh oh oh !).

Voici quelques exemples de requêtes que pourraient taper les internautes pour arriver jusqu’à cet article :

  • 1er article blog;
  • format article de blog;
  • comment rédiger un article de blog pdf;
  • exemple premier article de blog;
  • comment rédiger un bon article;
  • article de blog parfait.

Et toi, comment es-tu arrivé ici ?

Pense également que les commandes vocales prennent peu à peu de l’ampleur dans les recherches des internautes.

Utiliser les mots magiques pour envouter le lecteur

Les mots ont un réel pouvoir, car ils titillent les neurones du lecteur. Ils peuvent évoquer des idées, des sensations et des émotions.

Ils vont faire écho dans sa tête. Pense en termes de bénéfices apportés au prospect. Que vas-tu lui permettre de faire, de réaliser, d’améliorer ?
Je te donne une très bonne base des principales préoccupations humaines :

  • santé ;
  • amour ;
  • argent ;

Utilise des expressions puissantes qui se basent sur :

  • les pensées positives ;
  • l’idée de progrès ;
  • l’épanouissement personnel.

Sers-toi des mots qui :

  • créent des montagnes russes de sensations : exceptionnel, énorme, magnifique, désastreux, déprimant, kiffant etc. ;
  • sont toujours utiles et efficaces: rapide, nouveau, gratuit, cadeau, facile ;
  • suscitent des émotions primaires : dégoût, colère, peur, surprise, tristesse, joie, apaisement, empathie, bienveillance, etc. ;
  • donnent des impressions, des avis : j’ai la vive impression… ;
  • gratouillent les sens (mouvement, vue, ouïe, odeur, goût).

Cette évocation sensationnelle sera un véritable plus et donnera au lecteur l’impression de tenir un livre de la collection Un livre dont vous êtes le héros !

Donner du peps à votre texte !

La vitalité de tes phrases est indispensable pour augmenter le temps de lecture des internautes pressés qui ont tendance à scanner en premier les titres, les intros et les conclus !

Quelques pistes :

  • évoque des idées (cf juste au-dessus) ;
  • fais des comparaisons avec d’autres thématiques ;
  • fais appel à l’imaginaire ;
  • utilise l’humour ;
  • apprends quelque chose d’incroyable à tes lecteurs ;
  • utilise ta culture générale ;
  • utilise des citations ;

Le copywriting pour transformer le lecteur en prospect

Voici une nouvelle piste pour donner du power à ton article de blog.

Suscite les émotions des internautes, capte leur attention et donne-leur envie d’aller plus loin. Cela grâce aux mots divinement associés. C’est l’art du copywriting. L’association de mots puissants et impactants qui ont un fort pouvoir d’évocation et de persuasion.

Uses-en et abuses-en !

L’importance du Title et des sous-titres pour booster son trafic

Comment écrire un article de blog vraiment captivant ? En utilisant le copywriting dans tes titres ACCROCHEURS et RAVAGEURS !

Si je t’ai parlé de l’importance des mots c’est que tu pourras les utiliser pour tes titres qui sont rapidement scrollés par tes visiteurs.

Le titre ou le sous-titre constitue l’appât qui va retenir le lecteur. Dans l’idéal il est optimisé sur la requête clé de ton article.

Voili voilou comment magnifier ton titre.
Il :

  • n’est pas trop long ;
  • est composé au maximum de 70 caractères, soient environ 6, 7 mots ;
  • porte la balise Title et/ou H1, H2, H3, H4 etc. ;
  • est copywrité au maximum ;
  • contient des mots magiques ;
  • peut poser une question ou interpeller ;
  • peut contenir le « vous » (ou le « tu »).

C’est bien ce qu’on cherche à obtenir n’est-il pas ?

Décupler le nombre de clics dans le SERP.
Alors très appliqué pour trouver des titres et sous-titres percutants et inspirants tu chercheras !

Voici un petit outil pour savoir si ton titre d’article a la bonne longueur : le simulateur de SERP en pixels.

Apprendre des choses aux lecteurs : qualité et autorité

Qualité des contenus

Si tu réussis à scotcher tes lecteurs à tes titres et à les faire cliquer, tu dois maintenant les nourrir. Pas toujours avec des contenus protéinés rassure-toi ! Mais en apportant un peu de tout pour une alimentation web complète !

Ton superbe article de blog se doit d’être efficace, crédible et pratique. La qualité, c’est ce qui plaît, et ce qui fait bouger et évoluer ton lecteur cible. Tu lui apprends des choses en étant pédagogue !

Utilise la règle des 5 W pour étoffer ton article : why, who, what, where, when, 5 initiales de mots anglais signifiant : pourquoi, qui, quoi, , quand. À cette base, rajoute bien entendu le « comment ».

Ton contenu est de réelle qualité s’il apporte de la valeur et apporte des savoirs tout en les exposant de manière naturelle et authentique. « Bam » !

Voilà la base du « savoir comment écrire un article de blog vraiment captivant ! »

Construire son autorité de blogueur

Donne des informations pertinentes et intéressantes et choisis des sources fiables et officielles, dont l’information peut être vérifiée.

Que faire d’autre ?

  • varie tes sources ;
  • réalise des interviews d’experts ;
  • consulte des supports variés dans ta thématique ;
  • perfectionne-toi ;
  • place des liens vers des sites que tu apprécies et qui apportent des compléments de connaissances ;

L’autorité se fonde sur la qualité de tes informations, sur leur pouvoir de changement et sur leur régularité.
Nous avons parlé du fond. Qu’en est-il de la forme de ton article de blog ?

Intro – développement – conclusion ?

Rédiger un article pour le web parfait : trouver la bonne structure qui ne lasse pas ton prospect

Oublie tes anciens cours de philo. Oublie le plan de la dissert du lycée !

Tu es là pour améliorer l’expérience utilisateur (UX), pour faire passer un moment agréable à ton lecteur !

Pour cela suis un fil conducteur. Tu arrives plus facilement à suivre cette ligne directrice quand tu sais où tu veux amener ton lecteur. C’est une application des éléments cités précédemment.

Les requêtes clés secondaires

Ne perds pas de vue les requêtes clés et les requêtes longues traînes (qui sont des requêtes plus précises) qui donneront plus de poids à ton discours.

Exemple de requête clé : trouver l’amour.
Longues traînes :

  • trouver l’amour après une rupture ;
  • trouver l’amour après un divorce ;
  • trouver l’amour à 50 ans ;
  • trouver l’amour à 20 ans, etc.

Pour rendre ton contenu rédactionnel dynamique et fluide, pense à :

  • utiliser des phrases courtes ;
  • placer une idée par phrase ;
  • mettre en valeur les informations ;
  • répondre à la promesse de ton article ;
  • chercher un lexique varié et riche.

Aérer l’article et favoriser le confort visuel de l’internaute

Pour écrire un article de blog vraiment captivant, qui fait surfer ton lecteur sur une vague porteuse,

Pense

Vraiment

à ne pas

le fatiguer !

Quasiment 50% d’entre eux sont des « mobinautes » (internautes avec leur smartphone). Sois sympa, évite-leur de porter des lunettes trop jeunes ou d’augmenter la taille de leurs loupes !

Voici des astuces pour donner envie au lecteur de scroller ta page :

  • aérer l’article, favoriser le confort visuel des mobinautes ;
  • pratiquer le cut-off design: séparer les blocs de textes et les images ;
  • écrire des paragraphes courts;
  • utiliser les listes à puces pour permettre à ton lecteur de visualiser plus facilement l’information.

Utiliser le principe de la pyramide inversée dans le corps de l’article

Ton contenu le plus important doit se trouver au début de l’article. Garde l’anecdotique à la fin. Nourris rapidement le lecteur et indique urgemment à Google le sujet et le contenu « survitaminé » de ton article.

Le pouvoir des exemples et des histoires

Les exemples sont les éléments vivants et concrets de ton texte. Sans eux, c’est la mollesse ! La platitude !
Tu peux bien sûr te mettre au storytelling, qui est la manière de raconter une histoire à ton audience. Pour cela, tu notes ses « pains », tu leur parles d’eux, et tu leur apportes un dénouement heureux, afin de les aider à être plus épanouis.

Ta pédagogie, c’est-à-dire la manière d’amener progressivement une solution, sera appréciée.

Illustrer l’article de blog : images, infographies, exemples

Toujours dans le but de capter l’attention et d’écrire un article de blog vraiment captivant, apporte au lecteur des illustrations au fort pouvoir d’évocation.

Les images sont une vraie valeur ajoutée.

Attribue-leur une balise alt (texte alternatif dans ton éditeur) optimisée sur ta requête clé.

Ceci renforce ton référencement naturel.

Tu peux ajouter des images, des montages, des infographies, des dessins scannés. Tout ce qui te fait plaisir et bonifie ton texte !

N’oublie surtout pas de régler le lien de la photo en « no link ».

Il existe des banques d’images gratuites sympathiques : Unsplash, Pixabay, Flickr. Tu trouveras mon TOP 10 des banques d’images gratuites dans cet article.
Mes dernières trouvailles : Picjumbo, Mmtstock, Viintage.

Un article de blog idéal : introduction et conclusion impactantes

Capturer le lecteur dès l’introduction

Concentre beaucoup de ton énergie à faire une introduction explosive !
Nourris ton lecteur dès le début avec les mots qu’il veut entendre. Il a choisi de cliquer sur un article qui parle de préparation mentale au tennis ?

Dès l’intro, il voudra lire les mots magiques cités plus haut mais aussi : aider, confiance, réussite, progrès, etc.

Les expressions clés : oser frapper, se détendre, gérer ses émotions, croire en ses forces, apprendre à jouer au tennis, construire son point, frapper les balles molles, améliorer sa deuxième balle, se concentrer sur les points importants, ne jamais renoncer, stress positif, etc.

Désolé si tu n’aimes pas le tennis !

La promesse de ton article doit être clairement énoncée.

La conclusion : convertir en leads

La conclusion est lue quand le prospect a scanné l’article de haut en bas.
Quelques éléments indispensables à intégrer :

  • résumer les idées essentielles ;
  • répondre au besoin fondamental du lecteur ;
  • ouvrir le sujet à une thématique plus large ou plus spécifique ;
  • intégrer un call-to-action à la fin de l’article.

Le call-to-action (passage à l’action) incite le lecteur à agir, pour le transformer idéalement en lead. Cet appel à l’action pourra proposer au lecteur de :

  • répondre à une question en commentaire ;
  • donner un avis ;
  • s’inscrire à une Newsletter ;
  • visiter une autre page du blog ;
  • visiter une page Instagram, Facebook, Pinterest, etc. ;
  • partager l’article qui pourrait aider son propre réseau ;
  • cliquer sur une page de vente ;
  • télécharger un bonus gratuit en échange d’une adresse e-mail

Rendre l’article de blog irrésistible : vidéo et storytelling

L’importance de la vidéo dans le corps du texte

Youtube peut t’aider à booster le trafic de ton article de blog vraiment percutant.

N’oublions pas que cette plateforme est le deuxième moteur de recherche après Google. Ce dernier apprécie beaucoup quand la vidéo est intégrée à un article. Le créateur de la chaîne Youtube LangueDeGeek, au cours d’une conférence sur la rédaction Web à Paris me l’a bien expliqué.

Le format vidéo est un support qui retient énormément l’attention, et beaucoup de choses passent en voyant l’expert nous parler des solutions qu’on attend. C’est un bon feeling qui peut permettre de démarrer une relation avec un lecteur !

Alors, si ce n’est pas déjà fait,

« AAAACTIIIIIION – Première ! »

Et si tu as un peu peur de te filmer, lis mon article Trop timide pour montrer ma tête en vidéo, vais-je échouer ?

Le SEO, on s’en sert en blogging ?

Oui c’est un passage obligé pour plaire à Google et attirer du trafic naturel, ou trafic organique.

Si tes lecteurs viennent sur ta page et la quittent rapidement, cela fait grimper ton taux de rebond. À l’inverse, les personnes qui restent longtemps sur ton texte indiquent au moteur de recherche que ton sujet est génial car il garde le lecteur attentif.

Tu peux connaître ce temps moyen de lecture sur Google Analytics.

Voilà quelques pistes rapides pour être SEO-friendly !

L’architecture de ton article grâce aux balises html

Tu sais qu’il faut aérer le texte pour les internautes. Mais tu dois aussi penser aux petits robots envoyés par la tour de contrôle Google. Ils aiment les textes bien construits avec des titres et des sous-titres. Les balises Title, H1, H2, H3 sont essentielles. Pense à intégrer ta requête clé et des requêtes secondaire dans au moins un H2.

Autant essayer de plaire à tout le monde !

La méta description

La méta description résume ton chef-d’œuvre et apparaît sous ton titre d’article dans la page de résultats. Elle fait apparaître en gras ta requête clé si tu as pu la placer dans cette courte description (fais-le !). Si tu es sous WordPress et que tu as installé le plugin Yoast Seo, il te suffit de remplir la partie méta-données.

Penser au maillage interne

Le maillage interne, c’est ce que je viens de faire un peu plus haut. Il s’agit d’intégrer des liens vers d’autres contenus de ton blog, afin de garder le lecteur le plus longtemps possible sur ton site.

Le but est donc de faire baisser ton taux de rebond, c’est-à-dire le taux de personnes qui s’en vont très rapidement après avoir ouvert ta page. Google bichonne les sites qui scotchent ses lecteurs ! Encore une très bonne méthode pour que tu saches comment écrire un article de blog vraiment captivant.

Penser au netlinking

Le netlinking, ou linking externe sont les liens présents sur d’autres sites (les Backlinks) et qui pointent vers ton blog.

Quand ils sont de qualité, ils te permettent d’améliorer ta visibilité sur le Net.

Pour ce sujet spécifique du SEO, adresse-toi au plus grand référenceur SEO de l’univers 😉

Voir ma prestation de netlinking

D’autres petits conseils croustillants pour améliorer la qualité de ton article

Soigner la qualité de la langue

Bien Parler la France est possible, mais n’écris quand même pas en mode sms !

Et pi Pa terible un article bourrai de fotes ! Ail, Gougle va me painaliset !

Soigne donc ton orthographe, ta syntaxe et  l’enchaînement des phrases (avec des mots de liaison). Le but est toujours le même : faciliter la lecture, adoucir les pupilles et faire kiffer les robots des moteurs de recherche.

Longueur minimale de l’article de blog qui envoie du bois

Essaie de ne pas descendre en dessous de 800-900 mots mais tout dépend de la concurrence du sujet et de la requête cible que tu traites.

Tu vois, cet article atteint les 4000 mots car il y a déjà des articles très bien positionnés sur la toile qui sont facilement à 3000 mots. Et puis il y a énormément à dire !
Tu peux aussi décider d’écrire tous les jours des petits billets, comme l’enseignant, entrepreneur et écrivain Seth Godin qui publie quotidiennement sur son blog !

Promouvoir l’article et le rendre vivant !

Un article de qualité est un article lu et partagé. Le trafic organique est une base solide mais il faut aussi développer ton écosystème (forestier) !

Développe tes racines sur différents terrains : forums, réseaux sociaux, autres blogs, réseaux de contacts, etc. Plus ton cercle est grand, plus tu auras de chances de toucher des lecteurs potentiels.

Soigne tes réponses aux commentaires. Intéresse-toi vraiment aux gens qui ont été touché par ton article génial ! Crée une relation sincère avec tes futurs prospects !

La régularité des publications et leur mise à jour

Google apprécie les actualisations et les mises à jour des contenus déjà publiés. Dès que tu as un petit moment, n’hésite pas à reprendre tes articles pour les améliorer.

Google favorise les sites anciens s’ils publient régulièrement. On conseille souvent un article par semaine. Je te conseille de favoriser la perfection à la régularisation ! (euh…) Tu m’as compris ?

humour et attirance, la joker funhouse

Humour, analogies

En fonction de ton caractère, de ta manière d’écrire, essaie de toujours faire des petites comparaisons, des blagues ou des jeux de mots, des analogies, des métaphores. Essaie aussi de varier tes expressions, avec un ton décalé, caustique, gaffeur, coquin ou séducteur… Le tout est de marquer les consciences.

Petit cadeau rien que pour toi : article de blog qui fait le buzz :

Les articles qui marchent le plus sur le Web sont les articles de type :

  • comment faire…;
  • evergreen (durable, toujours utile) ;
  • tests ;
  • cas concrets ;
  • interviews ;
  • tutoriels ;
  • astuces ;
  • avis sur un sujet ;
  • critiques (films, logiciels ou livres) ;
  • polémiques (actu, politique, people) ;
  • storytelling (raconter une histoire).

Voilà, j’espère que mon article t’aura vraiment captivé et aidé à écrire un article de blog juste parfait.

Et n’oublie pas que c’est quand même parfois assez mystérieux et étrange comme science la rédaction d’articles de blog !
Tu sais ce que m’a dit Olivier Roland en formation ?

Parfois tu vas tout donner pour un article à en inonder ton clavier de sueur et ce sera le néant absolu niveau trafic.

Alors qu’un article court, fait en une heure en regardant un match de Wimbledon et en sirotant un panaché bien frais, va cartonner !

J’aime bien ce mystère… En cherchant bien, on peut trouver pourquoi !

Ne t’inquiète pas. Maintenant tu connais plein de clés pour progresser dans la rédaction d’un article de blog inoubliable. Il ne le sera pas forcément tout de suite. Patience.

Grâce à ton magnétisme naturel et à ta connaissance des subtilités du référencement naturel, tu sauras comment équilibrer au mieux toutes ces astuces magiques.

Et je suis là pour t’aider.  Je commencerai dès maintenant à te donner des informations précises et pertinentes si tu réponds simplement à ces 4 questions.

Serais-tu intéressé pour trouver un bonus à télécharger gratuitement qui te résumerait comment rédiger un article de blog au format PDF : ce serait un canevas à afficher au-dessus de ton bureau, saupoudré de citations inspirantes et de conseils exclusifs. Comment verrais-tu cet outil ?

En fonction de ta réponse, je te proposerai un e-book gratuit qui intègrera ce canevas d’article vraiment impactant pour tes lecteurs.

Laisse-moi ton commentaire à ce sujet.

Allez, bon blogging. À toi de jouer !

Si cet article vous a plu, partagez-le !

4 commentaires sur “Comment Ecrire un Article de Blog Vraiment Captivant ?”

  1. Patrice dit :

    Très bon article, très riche d’information et d’astuces ! Merci Mathieu.
    À bientôt de l’autre côté dans ta formation 😉

  2. Virginie dit :

    Bonjour Mathieu,

    Superbe article qui reprend énormément de points techniques mais de manière ludique et humoristique 😁
    Merci pour tous ces conseils,
    Virginie

  3. Audrey dit :

    « Comment écrire un article de blog vraiment captivant ? » C’est un joli challenge rédactionnel que d’avoir effectué ce choix !

    Mais c’est un pari plus que réussi Mathieu, tous les ingrédients cités sont présents et la recette fonctionne.

    Merci pour cet article à conserver à portée de clic.

    Audrey

  4. betilami dit :

    Merci Matthieu pour cet article de qualité (une nouvelle fois!) que j’ai lu jusqu’au bout …4000 mots ce n’est pas rien.
    Ravie de retrouver la référence à mon ami Manu (languedegeek) dans ton article, il le mérite !
    Béatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Multiplie le trafic gratuit de ton blog par 10

→ Je Télécharge Mon Guide
ReferenSEO Matthieu Verne