Qu’est-ce qu’une ancre de lien ?

Vous le savez sans doute, un rédacteur web ne fait pas qu’écrire.

Entre la documentation, la structure de son plan et l’intégration, il a un travail très complet.

Le maillage interne et externe fait également partie de ses missions. Sélectionner les bonnes pages à mailler ne suffit pas : il faut aussi choisir la bonne ancre de lien. Et il existe pas moins de 6 types d’ancres différentes. Il est facile d’en oublier un, alors ça mérite bien un petit rappel, non ? 😉

Savoir exploiter au mieux le potentiel de ces ancres de liens permettra d’améliorer les performances des sites de vos clients. Tant au niveau de la conversion que du référencement sur Google.

Pour les rédacteurs web freelance qui se lancent

La formule inédite pour vivre de ton écriture sur le web

Dans cette présentation :

  • Pourquoi apprendre en autodidacte ou avec une formation en ligne ne fonctionne plus en 2024.
  • Ce qui empêche les rédacteurs web de trouver des clients.
  • Comment remplacer ton salaire sans mettre ta vie de famille de côté.
  • Les 8 indispensables pour réussir ta reconversion de rédacteur web.

Qu’est-ce que l’ancre de lien ?

Une ancre de lien est un morceau de texte sur lequel est collé l’URL d’une page web, un lien. Ça peut aussi bien être un mot qu’une phrase, et dans de rares cas une image. En cliquant dessus, l’internaute est redirigé vers cette page. Celle-ci peut appartenir au même site ou à un autre. L’ancre de lien concerne donc les liens internes comme les liens externes.

Le choix de l’ancre lorsque l’on veut intégrer un lien dans un contenu web est important.

L’ancre doit être claire pour que l’internaute comprenne le sujet de la page qui est liée. Ça peut être un article complémentaire de votre blog, des sources ou un article complémentaire d’un autre site. L’objectif est surtout d’améliorer l’expérience utilisateur pour que l’internaute puisse naviguer facilement de page en page sur votre site. Le fait de mentionner les sources renforce votre crédibilité auprès des lecteurs car ils savent que vous n’avez pas inventé les statistiques que vous avez mentionnées.

Mais l’ancre de lien est surtout un élément important dans la stratégie de backlinks. Pour rappel, le backlink est le lien de votre site qui est incorporé dans un autre site. C’est très important pour le bon référencement de votre site d’avoir des backlinks de qualité. Et l’un des éléments qui fait que le backlink est qualitatif, c’est l’ancre de lien. C’est notamment depuis l’apparition de l’algorithme Google Penguin que les référenceurs font particulièrement attention à cette donnée.

Google Penguin et l’ancre de lien

Développé en 2012, l’algorithme Penguin pénalise les sites web qui sur-optimisent leurs backlinks. Depuis son apparition, il ne faut pas négliger les ancres de lien lorsque l’on veut se procurer des backlinks. Car désormais, Google peut réduire considérablement la visibilité SEO d’un site qui ne respecte pas les consignes de ce nouvel algorithme.

Penguin recommande d’utiliser des ancres variées et le plus souvent possible non optimisées. Avant sa mise en place, les blogueurs utilisaient toujours les mêmes ancres et cela était considéré comme du spam. Cet algorithme a pour objectif que les ancres paraissent plus naturelles.

Il existe 6 types d’ancres de lien qu’il faut utiliser.

1- La marque

L’ancre de lien de type marque est le plus intéressant à utiliser. C’est celui qui est le plus pertinent pour se créer un backlink. Il s’agit simplement du nom du site ou de l’entreprise. Google et les internautes peuvent facilement comprendre vers quel site renvoie le lien qui a été placé dans le texte. Google considère donc que c’est une pratique saine.

  • Efficacité SEO : Élevée
  • Risque de pénalité : Faible
  • Proportion idéale : 50 %
Ancres de marques

2- La marque + le mot-clé

Ici, l’ancre de lien est constituée de la marque suivie de l’un des mots clés sur lequel le site est positionné. Par exemple, si on veut linker le lien d’un site de photographie nommé  » Photos & Co », ce type d’ancre pourrait être  » Photos and Co, photographe à Bordeaux « .

Cette ancre permet d’incorporer le nom de la marque de manière naturelle et fluide dans un texte. Cela donne aussi une information concernant le site. L’internaute peut alors savoir sur quel type de site il va arriver en cliquant sur le lien. D’un point de vue de Google, cette ancre est à la fois naturelle et optimisée, ce qui en fait une ancre idéale et complète.

  • Efficacité SEO : Élevée
  • Risque de pénalité : Moyen
  • Proportion idéale : 25 %

3- L’ancre optimisée

Aussi nommée “ancre avec correspondance exacte”, il s’agit du type d’ancre le plus optimisé qui puisse exister. L’ancre choisie est le mot clé principal de la page qui est collée. Grâce à l’ancre optimisée, Google et l’internaute savent précisément de quoi il s’agit lorsqu’ils se dirigent vers cette page.

Bien qu’elle soit efficace pour le référencement d’une page, son utilisation est limitée. C’est justement contre ce type d’ancre que cherche à lutter Google Penguin : il ne faut donc pas en abuser.

  • Efficacité SEO : Élevée
  • Risque de pénalité : Forte
  • Proportion idéale : 4 %

Ancre de lien optimisée

4- L’ancre générique

Il s’agit d’un terme passe-partout tel que :

  • Cliquez ici,
  • Sur ce site,
  • En savoir davantage…

Vous incitez directement le lecteur à cliquer sur l’ancre de lien pour se diriger vers la page coller. C’est la façon la plus directe d’inviter le lecteur à suivre le lien. Mais il ne délivre aucun message, aucune indication à l’internaute et à Google : ils ne savent pas de quoi parle la page linkée. C’est donc une ancre qui n’est pas du tout optimisée. Elle sert aussi pour réduire le taux d’utilisation des ancres optimisées.

  • Efficacité SEO : Faible
  • Risque de pénalité : Faible
  • Proportion idéale : 10 %

5- L’URL

Il est possible de coller directement l’URL d’une page dans un article sans utiliser de terme particulier. Cette pratique n’est pas très utilisée car afficher l’URL tel quel n’est pas très esthétique. Il faut d’ailleurs favoriser les liens cours, comme le lien de la page d’accueil, plutôt que celui d’un article de blog.

Il est possible de varier en utilisant tantôt les trois w, tantôt le https…

Simples à intégrer et pas très parlantes pour l’internaute, Google n’accorde pas une grande importance à ces ancres.

  • Efficacité SEO : Faible
  • Risque de pénalité : Faible
  • Proportion idéale : 10 %
Ancre de lien URL

6- Les images

En plaçant une URL dans la balise alt d’une image, celle-ci devient une ancre de lien. De ce fait, l’internaute qui clique sur l’image sera renvoyé vers une autre page web.

  • Efficacité SEO : Faible
  • Risque de pénalité : Faible
  • Proportion idéale : 1 %

Il est important de savoir maîtriser les ancres de liens en SEO. Les erreurs peuvent vite arriver et elles peuvent coûter cher. C’est pourtant assez simple à prendre en main, cela nécessite juste ces quelques connaissances et de la manipulation pour que les habitudes viennent.

➡️ La répartition des liens ne concerne que les backlinks, pas le maillage interne.

Mon conseil : utilisez un tableur pour indiquer mois par mois les ancres de liens que vous utilisez pour votre site et ceux de vos clients. Vous pourrez ainsi vous rappeler les ancres que vous avez utilisées afin de pouvoir varier du mieux possible.

En parlant d’ancre de lien, je vous conseille d’aller voir ma vidéo sur les balises HTML à maîtriser en rédaction web. La partie concernant les liens est à 7’24 😉

Les ancres utilisées sur un site peuvent être connues grâce à plusieurs outils. Par exemple, Google Search Console permet de connaître les ancres utilisées sur son propre site. Je recommande aussi le logiciel Majestic SEO qui est très complet pour tout ce qui concerne les backlinks.

➡ Pour savoir si vous êtes parfaitement au point concernant le référencement naturel, pourquoi ne pas remplir votre checklist SEO gratuite ? 

Vendez plus cher, choisissez vraiment vos clients et passez au "Niveau Supérieur"

Si vous souhaitez faire de la Rédaction Haut de Gamme, alors ce kit SEO pour rédacteurs sera votre premier pas vers une réelle expertise

Vous recevrez :

1. La Checklist SEO du rédacteur

2. Le Guide détaillé du rédacteur haut de gamme (+40 compétences)

Partagez cet article