Champ sémantique : un fondamental du SEO

Avoir un site internet visible, ça ne s’improvise pas. Il faut travailler, se renseigner, persévérer, faire preuve d’originalité… Et surtout, il faut apprendre à utiliser les bons outils !

Les outils en question sont très nombreux, et ont la particularité d’être variés. Mais ils sont tous indispensables à leur manière, car ils vous permettent de créer des contenus riches et complets.

Or, la richesse des contenus est une caractéristique indispensable pour plaire aux algorithmes de Google, et aux lecteurs. Parmi toutes les méthodes que vous pouvez mettre en place pour améliorer vos contenus et donc votre visibilité, se trouve le champ sémantique.

Cette notion de SEO est incontournable, assez simple à mettre en place, et surtout gratuite. Si ça vous intéresse, je vous explique tout : champ sémantique, définition !

Pour les rédacteurs web freelance qui se lancent

La formule inédite pour vivre de ton écriture sur le web

Dans cette présentation :

  • Pourquoi apprendre en autodidacte ou avec une formation en ligne ne fonctionne plus en 2024.
  • Ce qui empêche les rédacteurs web de trouver des clients.
  • Comment remplacer ton salaire sans mettre ta vie de famille de côté.
  • Les 8 indispensables pour réussir ta reconversion de rédacteur web.
referencement naturel champ semantique

Quelle est la différence entre champ sémantique et champ lexical en SEO ?

Tout d’abord, il est nécessaire de faire un petit point définition : quelle est la différence entre le champ lexical et le champ sémantique ?

Le champ lexical, c’est les termes qui appartiennent à une thématique.
Par exemple, si je vous dis : gâteaux, bougies, cadeaux, ballons…
C’est le champ lexical de l’anniversaire.

Le champ sémantique est quant à lui un peu différent. Il ne s’agit pas de différents termes tournant autour d’un même sujet. Mais du même terme, qui peut avoir plusieurs sens.
Par exemple, le terme “bois” peut faire référence aux bois des cerfs, aux bois des bûches ou à la forêt.

Dans le monde du SEO, la notion de champ sémantique ne veut pas dire que vous devez considérer tous les sens d’un mot. Mais que vous devez faire en sorte que Google comprenne le sens du mot que vous utilisez.

Pour reprendre l’exemple de bois, il faudra que les algorithmes de Google comprennent que votre article “Comment sculpter le bois ?” traite du bois des bûches, et non du bois des cerfs ou de la forêt.

Champ lexical et sémantique sont donc deux notions différentes en SEO.
Différentes, mais indissociables.

Parce que ce qui va permettre aux algorithmes Google de savoir que vous parlez du bois des bûches, c’est… Votre champ lexical.

En utilisant les termes “sculpture sur bois”, “bûches”, “chutes de bois”, “burins”… Vous faites comprendre à Google quel est votre champ sémantique.

Pourquoi prendre en compte le champ sémantique ?

Identifier et enrichir le champ sémantique a un intérêt concret. Ce n’est pas par simple amour du travail bien fait ou de la gymnastique intellectuelle.

L’intérêt est surtout présent dans le domaine du SEO. Pour faire court : le champ sémantique est indispensable pour booster votre SEO. Mais pourquoi ?

S’adapter aux préférences de Hummingbird

Première impact du champ sémantique sur le SEO : Hummingbird.

Ce n’est pas un nom de code dans un James Bond, mais bien un algorithme de Google que l’on connaît en France sous le nom de Colibri. Colibri est l’algorithme qui a mis fin au règne du bourrage de mots-clés.

C’est celui qui peut analyser le sens sémantique d’un texte, au lieu de seulement prendre en compte son champ lexical.

Son objectif est de fournir des résultats toujours plus cohérents aux internautes. Pour ce faire, Colibri analyse les pages web. Il prend en compte leur sémantique et en déduit leur sens.

C’est grâce à Colibri que les internautes qui cherchent comment sculpter les bois de cerfs ne tomberont pas sur votre article, parlant de la sculpture sur bois.

Mis en place en 2013, il considère le contexte sémantique dans son ensemble, prend en compte les sources citées, l’auteur et la pertinence globale de l’article. C’est grâce à lui que le contenu est réellement roi.

En vous concentrant sur votre champ sémantique, vous répondez donc à ses attentes. Vous vous adressez à des êtres humains, au lieu de vous adresser à des algorithmes robotiques.

S’adapter à la recherche vocale

Depuis quelques années, la recherche vocale a le vent en poupe. Dis Siri, OK Google, Alexa… Sont devenus nos partenaires au quotidien.

Et avec leur avènement, s’est produit l’avènement de la recherche vocale. Aujourd’hui, on ne tape plus “sculpter bois” dans la barre de recherche Google. On demande à notre smartphone “Comment sculpter du bois ?”.

Plus besoin de cibler des mots clés généraux : on peut choisir des mots clés avec une longue traîne dans les titres, les balises et même dans le contenu d’une page web. Et surtout, on peut utiliser un vocabulaire familier, du même acabit que celui qui sera employé pour demander des informations en commande vocale.

Plus de syntaxe littérale, plus de formulations officielles : le langage conversationnel se fait une place dans nos sites.

Et si vous souhaitez que votre contenu ressorte sur les commandes vocales, il faut vous adapter à ces changements. Ce qui implique d’avoir un champ sémantique béton !

Augmenter la popularité de votre site

Enfin, vous concentrer sur votre champ sémantique a l’avantage SEO d’augmenter votre notoriété. Tout simplement parce que si vous rédigez un contenu avec un champ sémantique complet, vous rédigez un contenu de qualité. Il regroupe toutes les informations sur une thématique, et apporte des réponses claires et concrètes aux internautes.

Or, ce sont des qualités que les internautes apprécient fortement. Votre trafic organique va donc s’accroître, et une chose en entraînant une autre, Google va vous positionner de manière privilégiée dans les SERPs.

différence entre champ lexical et champ sémantique

Comment mettre en place un champ sémantique SEO ?

Maintenant que vous savez pourquoi le champ sémantique est indispensable pour votre référencement naturel, vient la prochaine question logique : comment ?

Quelles sont les choses à faire pour parfaire votre champ sémantique et taper dans l’œil des algorithmes ?

Travailler vos mots clés

On y revient à chaque article sur ReferenSEO, mais c’est un point vraiment important : les mots clés !

C’est la première étape pour travailler votre champ sémantique. Identifiez votre mot clé principal en fonction de sa popularité et de sa concurrence. Ensuite, mettez en place toute une stratégie de mots clés.

Avec l’aide d’outils comme Adwords ou Ubersuggest, prenez le temps d’identifier les mots clés principaux et les mots clés secondaires.

Ensuite, vous pouvez étoffer votre recherche grâce à Answer The Public, qui vous permet d’identifier les thématiques et questions souvent tapées dans la barre de recherche de Google.

Je vous conseille surtout de vous concentrer sur les intentions de recherche : en fonction de votre article, sont-elles commerciales, informationnelles ou transactionnelles ? Cela vous aidera à cibler le bon champ sémantique. Qui pourra ensuite être enrichi par votre champ lexical.

Mettre en place un maillage interne cohérent d’un point de vue sémantique

Deuxième conseil pour votre champ sémantique : le maillage interne. Faites des liens entre vos articles publiés !

En effet, Colibri a la particularité d’analyser le contenu sémantique de la page web, mais aussi les liens qu’il contient. Si vous créez un netlinking cohérent avec votre thématique, ce dernier va confirmer que votre sémantique est solide.

Par exemple, votre article sur “Comment sculpter du bois ?” pourra être mis en lien avec l’article concernant “Que faire des chutes de bois ?”.

Chaque page peut alors effectuer un transfert de trafic, et diriger les algorithmes de Google vers les autres pages web, même les plus profondes, pour qu’ils les crawlent.

Miser sur un contenu de qualité, et complet !

Enfin, le dernier conseil que je peux vous donner pour votre champ sémantique, c’est la qualité du contenu. Si vous ne savez pas quoi rédiger ou comment le rédiger, revenez aux sources : rappelez-vous que toutes les mises à jour de Google sont faites dans un seul objectif.

Et cet objectif, c’est la satisfaction des internautes.

C’est simple : donnez aux lecteurs ce qu’ils sont venus chercher.
Rédigez des contenus complets, intéressants, avec des idées originales et sourcées.

En bref, donnez aux internautes ce que vous, en tant qu’internaute, auriez aimé trouver !

champ lexical et semantique

Le champ sémantique, le nerf de la guerre en SEO

Le champ sémantique SEO est indispensable pour garantir la visibilité d’une page web, et même d’un site. Et son avantage majeur, c’est qu’il n’est pas trop compliqué à mettre en place.

Vous n’avez pas forcément besoin d’investir dans des logiciels payants. Vous pouvez simplement miser sur la qualité intéressante de vos contenus, et trouver le vocabulaire adéquat pour votre rédaction.

La qualité ne nécessite pas forcément un investissement pécuniaire, mais toujours un travail d’ampleur !

Vendez plus cher, choisissez vraiment vos clients et passez au "Niveau Supérieur"

Si vous souhaitez faire de la Rédaction Haut de Gamme, alors ce kit SEO pour rédacteurs sera votre premier pas vers une réelle expertise

Vous recevrez :

1. La Checklist SEO du rédacteur

2. Le Guide détaillé du rédacteur haut de gamme (+40 compétences)

Partagez cet article