Redirections


Un article de blog ne vous plait plus ? Vous le supprimez. Une image n’est plus d’actualité ? Vous la déplacez dans la corbeille. Une URL ne vous plait plus ? Vous la modifiez.

 

Très bien, mais sur quoi vont tomber vos internautes quand ils cliqueront sur le résultat Google d’un document que vous aurez supprimé ?

 

Eh oui, vous devez IMPÉRATIVEMENT avertir les moteurs de recherche quand vous procédez à ce genre d’opération. Comment ? En créant une redirection 301 ou 302. On vous explique tout ça !

Redirection : définition

Avant toute chose, qu’est-ce qu’une redirection 301 ou 302 ? En gros, c’est quand un internaute clique sur une URL (un lien dans un texte, un résultat Google, une image) et se trouve redirigé vers une autre page.

Souvent invisible pour le visiteur, qui ne se rend généralement pas compte de la modification de l’URL, elle est la plupart du temps utilisée pour rediriger :

  • vers une nouvelle page quand la page originale a été supprimée
  • vers la bonne page quand l’adresse (URL) a été modifiée
  • vers un nouveau site quand il y a eu refonte avec modification de l’adresse de l’ancien site, etc.

Les différents types de redirection

Pour faire simple, il existe deux types de redirection : permanente (301) ou temporaire (302).

La redirection 301 est complètement adaptée à une stratégie SEO (Google friendly). En gros, la nouvelle URL récupère les données et l’historique de l’ancienne URL, et apparait à terme dans les résultats de recherche à la place de l’ancienne. C’est pourquoi on dit que la redirection est permanente.

La redirection 302, quant à elle, est une redirection temporaire vers une URL dite de secours. Elle est souvent utilisée pour rediriger l’internaute suite à un contenu indisponible pour quelques temps (par exemple, un agenda d’évènements qui n’est pas encore mis à jour). Dans ce cas présent, Google ne remplace pas l’URL initiale dans ses résultats de recherche.

Pourquoi effectuer des redirections ?

Toute modification d’une URL ou suppression d’une page doit irrémédiablement conduire à mettre en place une redirection. Pourquoi ?

1/ Pour éviter les pages introuvables (erreur 404)

2/ Conserver les liens qui pointent vers cette page

En résumé, si vous mettez à jour l’identifiant texte d’un contenu (plug), modifiez ou supprimez des contenus, des catégories, des tags ou des auteurs de votre site internet, la redirection 301 est indispensable. Surtout si vous changez carrément de nom de domaine ou transformez les percalines de vos articles de blog !

Mais revenons sur la raison n°1 : les pages introuvables (erreur 404). Cheval de bataille de Google, qui n’aime vraiment pas ça (ni vos visiteurs, d’ailleurs), l’erreur 404 est préjudiciable pour votre référencement naturel.

Vous aurez beau créer de belles pages 404, il n’en reste pas moins qu’elles font fuir vos visiteurs et nuisent à l’expérience utilisateur. Et si mauvaise expérience utilisateur il y a, mauvais positionnement dans les SERPS il y a.

Redirection page 404

Deux astuces pour créer une redirection 301

Avec un fichier Htaccess

Directement accessible depuis un logiciel FTP (Filezilla par exemple), dans le répertoire de votre site web, le fichier .htaccess (à modifier avec un simple fichier .txt) est la première méthode pour faire une redirection 301, en plaçant les codes suivants à la base de l’arborescence de votre site internet :

D’un ancien site à un nouveau site

RedirectPermanent / http://www.domaine.com/

D’un ancien répertoire à un nouveau répertoire

RedirectPermanent /ancien-repertoire http://www.domaine.com/nouveau-repertoire

D’une ancienne page à une nouvelle page

RedirectPermanent /ancien-dossier/ancienne-adresse.html http://www.domaine.com/nouveau-dossier/nouveau-fichier.html

Avec le plugin Redirection

Déjà que la technique du fichier .htaccess était simple (elle peut être cependant risquée si un mauvais caractère se glisse, votre site sera alors inaccessible), sachez que cette méthode est encore plus simple. Si votre site internet est sous un CMS WordPress, téléchargez tout simplement le plugin Redirection :

Télécharger

Une fois installé, il ne reste plus qu’à compléter les champs qui demandent :

  • l’ancienne URL
  • la nouvelle URL

Puis de valider. Simple comme bonjour !

Plugin redirection 301

Redirection obligatoire pour les erreurs 404

Des erreurs 404, tout le monde en produit sur son site web sans forcément s’en rendre compte. C’est d’ailleurs l’une des premières raisons qui doivent vous pousser à faire des redirections. Mais avant de procéder à ce type d’action, il convient de traquer vos erreurs 404.

Avec le plugin Redirection

Un onglet 404s existe dans le plugin Redirection. En cliquant dessus, vous aurez accès à toutes les erreurs 404 générées sur votre site internet. Vous n’aurez plus qu’à les corriger en cliquant ensuite sur “Ajouter une redirection”.

Corriger erreur 404

Avec la Search Console de Google

En consultant l’onglet “Introuvables” situé dans la sous-partie “Erreurs au niveau des URL”, vous accèderez à la liste des erreurs 404 trouvées par les crawlers Google.

En résumé

Les redirections 301 et 302 sont indispensables dans le cas d’une suppression de tout type de document web (page, image, article, vidéo) ou d’une modification d’adresse URL.

Très faciles à mettre en place, elles permettent de rediriger efficacement vos internautes vers les bonnes pages actives. Vous conserverez ainsi les liens qui pointaient vers l’ancienne page, tout en sachant qu’une légère perte de trafic est à envisager. En effet, une redirection ne transfert pas l’intégralité du jus SEO.

À télécharger absolument : le plugin Redirection, qui vous permettra de :

  • Créer des redirections en deux clics
  • Traquer vos erreurs 404

Donc si vous avez décidé de changer tous les permaliens de vos articles de blog, n’oubliez surtout pas de mettre en place une redirection 301 !

...dans le même chapitre

Multiplie le trafic gratuit de ton blog par 10

→ Je Télécharge Mon Guide
ReferenSEO Matthieu Verne