Etude de mots-clés


Content is king… L’une des expressions favorites de Bill Gates, et qui fait encore aujourd’hui écho.

Car oui, s’il y a un levier à activer pour optimiser le référencement naturel d’un site internet, c’est bien entendu le contenu sémantique (ou rédactionnel).

Pourquoi ?

Ce que cherche Google, c’est de la pertinence pour améliorer l’expérience utilisateur.

Et quoi de plus pertinent qu’un site web riche en informations ?

Mais attention, toute cette stratégie tombe à l’eau sans une bonne étude de mots clés !

A quoi sert-il de bien choisir ses mots clés ?

 

Quand un internaute tape une requête dans la barre de recherche Google, c’est ce que l’on appelle un mot clé. C’est à partir de ce mot clé que le moteur de recherche édite une liste de résultats répondant (selon son algorithme de pertinence) à la requête. Mais si vous n’utilisez pas ce mot clé dans votre site web, vous n’aurez aucune chance de ressortir dessus. C’est là tout l’intérêt de bien choisir ses mots clés !

Mais attention, on ne sélectionne pas ses mots clés à la légère. Si vous vendez des verres à bière sur Internet, vous ne voudrez sûrement pas que les internautes vous trouvent en tapant “tabouret de bar” dans la barre de recherche Google ? Bien choisir ses mots clés, c’est donc :

  • Générer du trafic ciblé et qualifié sur son site web
  • Grignoter des parts de marchés par rapport à la concurrence
  • Optimiser ses campagnes CPC (coût par clic) / Adwords
  • Rédiger des balises TITLE optimisées pour le référencement

Les critères d’un bon mot clé

Avant de vous lancer dans la recherche de vos mots clés, il est important de bien saisir les différents critères qui font la qualité d’un mot clé. Suggéré par l’excellent outil de planification des mots clés Google Keyword Planner, un mot clé pertinent se juge sur trois aspects :

  • Le nombre de recherches mensuelles : c’est le nombre de fois qu’un internaute tape le mot clé dans la barre de recherche Google. D’une certaine façon, ce chiffre correspond au nombre de visites que génère le mot clé (tous sites confondus).
  • Le trafic qualifié : c’est l’adéquation de votre offre par rapport à la demande. En quelque sorte, est-ce que votre client va réellement trouver ce qu’il recherche, s’il tombe sur votre site en tapant ce mot clé dans la barre de recherche Google ?
  • La concurrence : c’est le nombre de concurrents qui convoitent également le mot clé. Ne pensez jamais être le seul à vouloir exploiter une requête !

Alors, comment trouver un mot clé pertinent tout en répondant à ces critères ? En ciblant tout simplement des mots clés de niche et en développant la longue traine, beaucoup moins concurrentiels !

Pourquoi viser un mot clé moins concurrentiel ?

Si vous vendez des produits sur Internet, vous avez sûrement des caractéristiques qui peuvent vous démarquer de la concurrence. Imaginons que votre boutique en ligne propose des produits cosmétiques bio et vegan, sans test sur les animaux. Il ne serait pas intéressant de travailler le positionnement de l’un de vos fards à paupières sur le mot clé “fard à paupière”.

Pourquoi ?

  1. Parce que vous allez attirer tout et n’importe qui sur votre site (pas de trafic qualifié)
  2. Parce que votre produit ne répondra pas à plus de la moitié des visiteurs (bio et vegan, donc plus cher)
  3. Parce que vous n’arrivez pas à vous placer correctement sur un terme aussi générique

requete google mot-clé "fard a paupieres"

Sur cette impression d’écran, on voit que le mot clé “fard à paupières” renvoie à 4 980 000 résultats. Ce qui veut dire 4 980 000 concurrents ! Bon courage pour détrôner ceux qui squattent les premières positions.

De plus, pensez à votre client idéal (buyer persona) : que recherche-t-il quand il vient sur votre site ? Un fard à paupières bio, vegan et sans test sur les animaux, non ? Votre intérêt, ce n’est donc pas d’attirer des internautes qui veulent acheter un fard à paupières pas cher, comme on en trouve dans les supermarchés.

Voilà donc la liste de mots clés idéale à travailler pour ce produit :

  • fard à paupières vegan
  • fard à paupières bio
  • fard à paupières cruelty free

requete google fard a paupieres vegan

Ô miracle, plus que 219 000 résultats sur cette requête !

Et n’oubliez pas d’exploiter des termes synonymes, donc proches sémantiquement, dans la rédaction de la fiche produit :

  • maquillage vegan
  • cosmétique vegan
  • maquillage non testé sur les animaux

Etude de mots-clés avec le générateur de mot-clé de Google Adwords

Les meilleurs outils pour obtenir des suggestions de mots clés

Maintenant que vous avez compris le principe, il va falloir trouver les mots clés pour votre site internet. Et pour ça, la toile fourmille d’outils fantastiques (et gratuits la plupart du temps) qui vont vous aider à bien choisir vos mots clés.

Google Keyword Planner

Sachez-le tout de suite : vous allez devoir vous inscrire au programme Adwords, et rentrer vos coordonnées bancaires, pour pouvoir bénéficier de son outil de planification des mots clés. Pas de panique, vous ne serez débité que si vous lancez une campagne Adwords ! Son plus, c’est qu’il se base sur sa propre base de données pour estimer le trafic.

Google Keyword Planner

Ubersuggest

Un outil génial qui permet de connaitre le nombre de recherches mensuelles sur tous moteurs de recherche confondus, ainsi que le coût par clic et le degré de concurrence (entre 0 et 1). Et en plus, il est gratuit !

Ubersuggest

Etude ubersuggest

SEMRush

Avec lui, vous pourrez analyser le positionnement d’un site concurrent, voir les requêtes sur lesquelles il ressort et vous en servir pour votre propre recherche de mots clés. Avec un compte gratuit, vous aurez le droit à 10 requêtes !

SEMRush

Keyword Tool

Avant qu’Ubersuggest ne mette à jour sa plateforme, Keyword Tool était jusqu’à présent la meilleure alternative à Google Keyword Planner. En revanche, sa version gratuite ne nous permet pas d’analyser les volumes de recherches.

Keyword Tool

WordStream

Ce qui est bien avec WordStream, c’est qu’il permet une recherche par domaine d’activité, et nous offre même le volume de recherche pour Google. En revanche, pas d’accès au degré de concurrence ou au CPC sans compte payant !

WordStream

etude wordstream

Google Trend (= Google Tendance)

Le meilleur pour la fin : voilà un outil qui permet de voir l’évolution du trafic autour d’un mot-clé sur les dernières années, en fonction d’une zone géographique. Vous pourrez également comparer votre mot clé avec d’autres requêtes, trouver des recherches associées, etc.

Google Trend

La longue traine : un mot clé beaucoup plus ciblé

La longue traine, c’est une expression composée d’une “tête”, qui représente le mot clé générique, et d’une “queue”, qui représente les mots clé moins populaires. Mais moins populaires ne veut pas forcément dire moins bons !

Sachez que la queue d’une longue traine génère environ 80% du trafic. C’est 60% de plus que la tête, qui n’en génère que 20%. Pourquoi ? Explication avec un exemple précis, l’expression “hôtel Biarritz”.

Résultats Google Hôtel Biarritz

Ici, le mot clé “hôtel Biarritz” génère 17 300 000 résultats. Normal : c’est un mot clé générique, donc très sollicité par les internautes. Google Keyword Planner nous dit d’ailleurs que la requête est tapée 27 100 fois par mois dans sa barre de recherche. En conclusion, la demande est forte, la concurrence est très présente, et le trafic généré est élevé (mais pas réellement ciblé).

Mais alors, comment tirer son épingle du jeu ? En ajoutant une “queue” à votre mot clé. Plus la queue est longue, plus le trafic généré est qualifié. Imaginons donc que votre hôtel à Biarritz offre une vue sur la mer.

resultats google hotel biarritz avec vue sur mer

Avec l’expression “hotel biarritz avec vue sur mer”, Google n’affiche plus que 859 000 résultats. C’est déjà beaucoup mieux et en plus, votre mot clé répond à une demande précise. Imaginons maintenant que votre hôtel dispose aussi d’une piscine.

resultats google hôtel Biarritz bord de mer avec piscine

Plus que 501 000 résultats avec l’expression “hôtel Biarritz bord de mer avec piscine”. Elle n’est pas belle la vie ? Maintenant que vous avez compris le principe, mettez le doigt sur vos avantages concurrentiels et analysez les mots clés que vous génèrerez avec.

Vous pouvez aussi le taper directement dans la barre de recherche Google : le moteur vous dira si cette requête est recherchée par les internautes avec son outil de suggestion.

google suggest

Attention, la longue traine n’est pas à travailler à toutes les étapes de votre site web : on vous conseille plutôt de l’exploiter pour vos pages internes et profondes (fiches produits, catégories, rubriques, etc.) et de garder des mots clés à fort potentiel pour la page d’accueil et ses pages sœurs.

La commande INTITLE pour filtrer la concurrence

Un nombre de résultats faible ne veut pas forcément dire que la concurrence n’est pas présente. On vous recommande donc, une fois votre mot clé sélectionné, d’utiliser la commande intitle, qui permet de filtrer les concurrents en fonction de la présence ou non de votre MC principal dans leur balise TITLE.

commande google intitle

Liste des commandes INTITLE

  • intitle:hôtel

Permet de filtrer les résultats qui ont le mot « hôtel » et « Biarritz » dans la balise TITLE

  • Biarritz intitle:hôtel

Permet de filtrer les résultats qui parlent de Biarritz et qui ont le mot « hôtel » dans la balise TITLE

  • intitle:”hôtel Biarritz”

Permet de filtrer les résultats qui ont les mots « hôtel » et « Biarritz » dans la balise TITLE

L’étude sémantique, tout aussi importante que l’étude de mots clés

La recherche de mots clés n’est pas la seule solution pour optimiser le contenu de son site web : l’optimisation sémantique a tout autant son importance, si ce n’est même plus ! Ce sont des mots clés secondaires qui enrichissent le champ lexical de votre texte, qui permettent aux robots de moteurs de recherche de comprendre le sens du texte et de le positionner plus précisément sur le mot clé principal que vous avez choisi.

Exemple avec le mot clé “rédacteur web”.

Pour connaitre le champ lexical associé à cette expression, l’outil 1.fr (payant et pas forcément donné, mais ultra pratique) est tout simplement parfait. Après avoir renseigné le mot clé sur lequel on souhaite se positionner, il nous livre une liste de mots à utiliser pour optimiser le texte. Plus il y en a, mieux c’est !

A base de synonyme, de mots du même champ lexical et de termes en rapport avec le domaine d’activité, vous allez enrichir votre champ sémantique et par conséquent, améliorer votre référencement naturel !

mots à utiliser

Suivez l’évolution de vos mots clés

Après avoir défini vos mots clés et optimisé votre site web, il ne faut pas oublier de suivre l’évolution du positionnement de votre site internet sur ces requêtes. L’outil Ranks est idéal pour ça !

rapport ranks

Ranks.fr

Code parrain : HLOQSAKT

Cette analyse vous permettra de concentrer vos efforts sur certains mots clés, plutôt que d’autres, en fonction du positionnement souhaité.

En conclusion sur l’étude de mots-clés

Pour bien trouver ses mots clés, rappelez-vous :

  1. Analysez le nombre de recherches mensuelles, le trafic généré et la concurrence
  2. Visez des mots clés de niche, moins concurrentiels
  3. Utilisez des outils pour analyser vos mots clés et obtenir d’autres suggestions
  4. Travailler la longue traine
  5. Suivez l’évolution de votre positionnement sur vos mots clés

A vous de jouer !

...dans le même chapitre

Multiplie le trafic gratuit de ton blog par 10

→ Je Télécharge Mon Guide
Guide du SEO

Les 10 erreurs qui vous empêchent de x10 votre trafic gratuit