Où s’arrête le métier du référenceur ?

Blog ReferenSEO
Où s’arrête le métier du référenceur ?

Le travail du référenceur est différent avec chaque client. Même si le champ de travail est défini par un contrat, on peut être amené à donner des conseils sur une problématique touchant le référencement de près ou de loin, sur la demande du client.

Mais ce n’est pas le cas pour tous les clients, étant donné que chaque prestation est unique et ne se déroule pas de la même façon pour un client et pour un autre. On sait très bien que chaque référencement sera différent, trop de critères rentrent en compte pour que le travail sur deux sites de même thématique soit équivalent par exemple. Au-delà de tous ces aspects techniques, les objectifs du client et la relation construite avec lui sont des plus importantes.

Ainsi on trouve plusieurs typologies de clients d’après mon expérience :

Le référenceur est le conseiller webmarketing privilégié

travailler ensembleSouvent il s’agit de « petits clients » qui travaillent seuls sur leur activité (vente en ligne ou autre). Ils ont l’habitude de tout faire par eux-mêmes. Faute de temps ou de résultats, ils ont décidés de faire appel à un référenceur pour gérer leur visibilité sur les moteurs de recherche. Mais ils se rendent compte que le webmarketing et la visibilité ne s’arrêtent pas au référencement naturel. En effet, il se pose la question, dans la tête du client, de savoir comment drainer davantage de trafic ciblé vers son site. Et c’est donc au référenceur (ben oui le client ne connaît personne d’autre qui connaît le web) qu’il adresse ses questions sur les comparateurs de prix, les places de marché, l’emailing, l’affiliation, les réseaux sociaux, ou toute autre technique visant à faire croître son activité.

C’est le type de client avec qui j’aime travailler car cela permet d’étendre son horizon de compétences en se renseignant sur chaque question qui nous est posée. Et le client voit que l’on s’investit réellement dans son projet, une relation de confiance s’installe donc et on arrive à travailler efficacement ensemble. Et puis humainement parlant, c’est quand même bien plus sympa.

C’est notamment le cas de mon travail avec les entrepreneurs que j’accompagne dans ma formation complète de référencement naturel.

Le référenceur, un prestataire parmi d’autres

prestatairesPour les entités qui ont pensé à l’organisationnel (souvent des entreprises un peu plus importantes), le référenceur n’est qu’un prestataire à leur service parmi d’autres. Ils ont mis en place une stratégie de visibilité sur Internet et ont confiés à des personnes compétentes les missions qui leur correspondent. L’ergonomie pour l’ergonome, le référencement au référenceur, … C’est logique et pertinent jusque là. Mais tout dépend ensuite de la centralisation et de l’accès à l’information. Qui redistribue l’information aux prestataires (si tant est qu’elle est redistribuée). C’est ainsi que cette catégorie de clients peut se décomposer en 2 parties bien distinctes :

  • Celui qui ne donne pas accès aux informations des autres prestataires. En gros, chacun travaille dans son coin, les différentes missions étant claires et disjointes ! Sauf que le chef de projet (enfin notre interlocuteur dans l’entreprise) n’a souvent pas les compétences pour juger si tel ou tel projet d’un autre prestataire influencera (positivement ou négativement d’ailleurs) le référencement naturel du site. Poser la question au référenceur, c’est vraiment trop compliqué ?
  • Celui qui parle de tout à tout le monde. Vous savez exactement qui travaille sur quoi parmi les autres prestataires et vous êtes consulté à chaque changement ou optimisation prévue (et vos prestataires le sont aussi lorsque c’est vous qui préconisez des modifications). De ce fait, le client a accès à différentes sources d’informations qui se confrontent et c’est comme cela que d’éventuelles erreurs peuvent être détectées avant que tout soit développé. C’est en confrontant les idées, les remarques que le projet avancera le mieux. Là encore cela permet de travailler dans une bonne efficience globale. Je pense notamment à la gestion de Christophe Mathieu de sa boutique de faire part, même si c’est un jeune entrepreneur, il a compris la façon de travailler efficacement son projet et s’est entouré des bonnes personnes dans chaque domaine.

Le référenceur, ben il se démerde c’est son boulot !

client overbookéLà, c’est le cas de l’entrepreneur qui a 5 000 projets en même temps, il sous-traite toujours tout mais ne gère rien. Du coup, on lui a dit que le référencement naturel c’est bien, ca va lui permettre de booster son business. Il appelle donc un référenceur (non pas plusieurs, le temps c’est de l’argent), il discute 10 minutes de son projet en expliquant bien qu’il veut un référenceur motivé et impliqué à fond dans son projet. Et même qu’il aura plein d’autres sites à te confier si tu bosses bien. Pas tatillon, il accepte ton devis sans rechigner dans la journée. Tout se présente plutôt bien. Sauf que tu galères à avoir l’information dont tu as besoin étant donné que le client ne répond jamais au téléphone et ne te rappelle pas quand tu laisses un message. Du coup, tu bosses dans ton coin, tu lui envoie un reporting trimestriel (ca ne sert à rien d’en faire mensuellement, il y a de fortes chances qu’il ne lise pas les rapports de toute façon) et tu prends toutes les décisions. Il manque quand même une dose de motivation. Pourquoi s’acharner à la réussite d’un site dont le propriétaire ne se préoccupe même pas ?

C’est donc un client facile, bien loin du « client chiant » qui te pose des questions tous les jours, mais c’est loin d’être le client idéal pour faire avancer son projet. Car le rôle du client est également de savoir motiver ses prestataires et de travailler main dans la main avec eux.

Le client a un rôle

On parle donc souvent des compétences du référenceur, mais il ne faut pas oublier que le rôle du client est très important, et même primordial) dans le succès d’une prestation de référencement, et plus généralement dans le succès global de son activité en ligne.

Voilà pourquoi la formule d’accompagnement par la formation est celle qui a le plus de résultats : l’entrepreneur s’investi, et mets en place ce qu’on lui dit, et comme par hasard, ça fonctionne !!!

Et vous, dans quelle catégorie êtes-vous ?

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Le guide complet 2018 pour :

  • Augmenter le trafic qualifié de votre site web
  • Augmenter votre nombre de prospects qualifiés
  • Vivre de votre activité comme vous l’entendez

→ Je veux savoir comment faire

Guide du SEO