Carte d’empathie : comment bien l’utiliser ?

Aujourd’hui, la réussite d’un business dépend en majeure partie de l’implication de son propriétaire. Mais aussi et surtout de sa volonté de devenir la meilleure version de lui-même, et de toujours s’améliorer !

Or, comme le monde des affaires change de seconde en seconde, s’améliorer implique notamment de suivre les tendances, et les envies des persona.

Mais comment savoir ce dont a envie votre client idéal ?
Faut-il lui demander directement, environ tous les 2 mois ?

Si vous en avez le temps, c’est une excellente option.

Pour les rédacteurs web freelance qui se lancent

La formule inédite pour vivre de ton écriture sur le web

Dans cette présentation :

  • Pourquoi apprendre en autodidacte ou avec une formation en ligne ne fonctionne plus en 2024.
  • Ce qui empêche les rédacteurs web de trouver des clients.
  • Comment remplacer ton salaire sans mettre ta vie de famille de côté.
  • Les 8 indispensables pour réussir ta reconversion de rédacteur web.

Toutefois, il faut également apprendre et savoir poser les bonnes questions. Sur quels points souhaitez-vous interroger votre client idéal ?

Comment savoir ce qu’il veut vraiment ?
Comment identifier ses besoins afin de mieux y répondre ?

Parmi tous les outils et possibilités qui s’offrent à vous, on trouve la carte d’empathie.

Je vous explique tout sur cet outil indispensable pour identifier ce que veut votre client idéal !

Qu’est-ce que la carte d’empathie ?

La carte d’empathie est un outil que l’on utilise de manière quasiment constante dans le monde des affaires. En effet, c’est un instrument de visualisation qui vous permet d’identifier ce que veut votre client, mais également ce qu’il perçoit au quotidien.

C’est une carte mentale qui regroupe toutes les bonnes questions que vous devez vous poser afin de vous assurer de répondre aux besoins de vos clients.

Souvent, on recommande aux entreprises de mettre en place une sorte de brainstorming, pour récolter les idées de chacun afin d’en tirer une carte d’empathie bien complète.

L’intérêt est le suivant : en vous posant les bonnes questions sur ce que veut votre client et sur ce dont il a besoin, vous maximisez vos chances d’y répondre.

Mais pour ça, encore faut-il identifier les bonnes questions à poser. Chez ReferenSEO, on les regroupe en 6 catégories :

  • Ce que pense le client
  • Ce qu’il entend
  • Ce qu’il voit
  • Ce qu’il fait et dit
  • Ce qu’il espère
  • Ce qu’il craint

Je vous explique tout ça !

carte d empathie

Pourquoi utiliser la carte d’empathie ?

La carte d’empathie vous permet de ne pas vous éparpiller. De la même manière qu’on insiste bien sur le fait qu’il est indispensable de définir qui est votre persona, la carte d’empathie est nécessaire.

Elle vous permet de mieux définir la perception de votre client, ses besoins et donc de faire une offre sur-mesure à son profil. Autrement dit : vous allez encore plus loin que la définition d’un persona.

Vous ne vous arrêtez pas à ses critères sociaux-démographiques. Vous plongez dans sa personnalité, dans ses troubles quotidiens et dans ce qu’il attend des marques comme la vôtre.

Cela vous permet de mieux comprendre le comportement de votre client, et donc d’anticiper les demandes qu’il va formuler dans un avenir proche. Vous pouvez donc identifier ses problèmes quotidiens, lui proposer une résolution.

Puis identifier les problèmes qui interviendront après la résolution. Les risques d’insatisfaction sont alors grandement réduits.

Cela vous permet également de trouver votre inspiration directement à la source ! Qui de mieux placé que vos clients, pour savoir ce que vos clients souhaitent ?

Vous pouvez en tirer des nouvelles idées de produits, de campagne marketing, de formations… Ce qui, à terme, dore l’image de votre entreprise.

En jouant la carte d’empathie, vous devenez vous-même une entreprise qui se soucie de ses clients et de leur bien-être !

Comment mettre au point une carte d’empathie ?

empathie client entreprise

Maintenant que vous connaissez l’intérêt de la carte d’empathie, vient la prochaine question : comment bien utiliser cette carte de visualisation ?

Il y a plusieurs questions à se poser, que l’on peut classifier dans 6 grandes familles.

Se demander ce que ressent le client

Tout d’abord, il faut vous interroger sur ce que ressent votre client.

Qu’est-ce qui lui importe le plus ?
Qu’est-ce qui engendre des préoccupations au quotidien ?
Qu’est-ce qui le touche, qui joue sur sa corde sensible ?

Connaître les émotions quotidiennes de votre client vous permet d’identifier exactement ce dont il a envie, et ce qu’il ressent. C’est également une étape nécessaire pour identifier le meilleur ton / vocabulaire à adopter quand vous vous adressez à lui.

S’interroger sur ce que voit le client

Un autre point directement lié au premier : que voit-il au quotidien ?

Quel est son environnement ?
Qui est son entourage proche ?
Quels sont ses problèmes au quotidien ?

Cela vous aide d’autant plus à cerner les éventuelles envies de votre client, en vous mettant dans ses chaussures.

À travers ses yeux, vous comprenez ce qu’il voit, ce qu’il veut et dans quelles circonstances il le veut.

Visualiser ce qu’entend le client

C’est bien connu : notre entourage fait de nous ce que nous sommes (au moins en partie).

Par ce que l’on entend au quotidien, par les humeurs qui nous sont transmises… Notre manière de voir les choses dépend de ce à quoi l’on assiste, et de ce que l’on entend.

Pour bien comprendre votre client, il est donc nécessaire de vous imaginer ce qu’il peut entendre au quotidien.

Que ce soit des pensées limitantes, des encouragements, des conseils… Cela fait partie intégrante de la stratégie de vente que vous pouvez mettre en place.


Analyser les actions et comportements du client

Au quotidien, on est ce que l’on fait.
Mais aussi ce que l’on dit.

Pour appréhender pleinement quelle personne est votre client idéal, vous devez vous interroger sur son comportement au jour le jour. Sa manière de voir les choses, de réagir face à certaines problématiques…

Ce sont des éléments indispensables pour apprendre à connaître votre client, et pouvoir calquer votre stratégie sur son comportement.

Ce qu’il dit, ce qu’il fait sont les deux piliers qui vous permettent réellement de comprendre ce qu’il veut, et comment il compte l’obtenir.

Identifier ce que craint le client…

Quelles sont ses craintes quotidiennes ?
De quoi a-t-il peur ?
De quoi aimerait-il se protéger, en anticipation d’une éventuelle problématique ?

Prenez également conscience de ce que craint votre client, de ce dont il a peur pour pleinement le comprendre.

C’est en outre une très bonne source d’inspiration : si vous savez ce qui effraie votre client, vous pouvez tout à fait trouver le produit ou le service qui lui permettra de se protéger contre telle ou telle éventualité.

… Et donc ce qu’il espère

Ce qui revient à cette dernière question : de quoi a besoin votre client, comme produit ou service ?

Qu’espère-t-il de la part de marques comme la vôtre ?
Dans un monde idéal, que veut-il que vous lui apportiez ?

Ce sont des questions qui vous mèneront directement à la création de votre nouveau produit ou service 100 % innovant, qui répondra parfaitement aux besoins de votre client.

Bien savoir à qui vous vous adressez, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour viser juste !

mindmap empathie

La carte d’empathie, le pilier essentiel de la satisfaction client

Parmi tous les outils de visualisation que vous pouvez utiliser pour satisfaire votre acheteur idéal, on trouve la carte d’empathie.

Entre efficacité, empathie et analyse des besoins et réactions humaines, la carte d’empathie est un pilier indispensable pour l’évolution de votre entreprise, de vos produits et de vos services.

Apprendre à bien utiliser la carte d’empathie, c’est vous donner les moyens de vous diriger vers une meilleure version de votre entreprise !

Une stratégie à ne pas négliger, et à renouveler aussi souvent que possible.

Vendez plus cher, choisissez vraiment vos clients et passez au "Niveau Supérieur"

Si vous souhaitez faire de la Rédaction Haut de Gamme, alors ce kit SEO pour rédacteurs sera votre premier pas vers une réelle expertise

Vous recevrez :

1. La Checklist SEO du rédacteur

2. Le Guide détaillé du rédacteur haut de gamme (+40 compétences)

Partagez cet article