Non, l’entrepreneuriat sur internet n’est pas l’eldorado. Tout ne se fait pas comme ça comme par magie. On n’arrive pas à avoir des millions en un claquement de doigts.

Pas de patrons ni d’horaires dans le référencement

La liberté de travailler quand on le veut

Pourquoi je vous fais cet article et quelle heure il est ? Là tout de suite il est minuit 40, je suis dans mes bureaux, et vous voyez du coup et bah oui il fait nuit à cette heure là, il y a plus personne dans les bureaux, j’ai des collègues qui sont restés assez tard mais il y a plus que moi qui travaille là et puis je vous cache pas que je vais bientôt arrêter, je vais rentrer chez moi pour aller dormir. Pourquoi je travaille si tard ? Est-ce que je suis forcé ? Est ce que quand on travaille sur internet c’est vraiment ce qu’on a l’impression de voir, c’est à dire l’argent qui arrive sans effort ? Non. Cet article je le fais vraiment pour ça.

Le référenceur est son propre patron

Si je travaille, c’est pas parce que je suis forcé et que je suis salarié etc, à devoir fermer heures etc. Je suis mon propre patron. Il y a personne qui m’a forcé à travailler tard ce soir tout comme il y a personne qui m’a forcé à ne pas travailler hier matin. C’est vraiment le luxe on va dire de l’entrepreneur de pouvoir travailler quand il le choisit, quand il est le plus productif, et si jamais il n’est pas productif peut-être d’aller prendre une pause sans être jugés par son patron.

Une passion qui demande beaucoup de travail

Un rêve qui n’est pas si simple à atteindre

Mais au-delà de ça vraiment il y a du travail. Moi ça fait dix ans que j’ai créé ma première boîte, donc de référencement naturel, il y en a d’autres qui ont suivi mais aujourd’hui je gagne plutôt bien ma vie. Pour autant moi je n’arrête pas de travailler, parce que c’est une passion avant tout le référencement pour moi, et le fait d’entreprendre sur internet, pour moi c’est sur internet. Maintenant je vois beaucoup de personnes qui suivent des formations parce que c’est à la mode et puis ça donne vraiment un rêve finalement qu’on veut atteindre, on se dit qu’on peut toucher des objectifs du doigt, devenir riche comme les gens qui le sont, notamment sur YouTube etc. Mais on voit pas l’envers du décor souvent.

Les échecs conduisent au succès

Et moi ce que je voulais vous rappeler aujourd’hui c’est que l’envers du décor c’est du boulot, c’est du boulot, c’est du boulot. Oui il est possible de gagner de l’argent de façon passive avec des revenus passifs parce qu’on a mis en place un business qui fonctionne etc, mais même si c’est quelque chose qui peut être pas très difficile à mettre en place, combien d’échecs l’entrepreneur a vécu avant d’arriver à mettre en place ce business rentable ? Et moi je peux vous en parler parce que je fais des tests très très souvent. J’ai des centaines de sites à mon actif, certains qui ont super performés, d’autres qui ont échoué lamentablement. Et c’est en apprenant de ses échecs finalement qu’on peut aller de l’avant, qu’on se dit « ok pourquoi ce site a échoué, pourquoi cette stratégie pour laquelle je pensais que ça allait vraiment fonctionné n’a pas fonctionné ». Et en apprenant de ses erreurs on peut progresser et mettre en place d’autres tests qui vont nous amener comme ça jusqu’à la réussite.

Le référenceur doit savoir ce qui fonctionne ou pas

Et vous me direz d’ailleurs dans les commentaires si le fait de créer des sites pour générer des revenus passifs c’est quelque chose qui vous intéresse parce que j’ai dans l’idée de vous partager un petit peu mes méthode sur certains sites pour lesquels j’ai échoué et certains sites pour lesquels j’ai réussi, alors que le modèle, le business modèle était vraiment très proche mais je suis arrivé à un petit peu saisir ce qui fait que d’un côté ça a marché, d’un côté ça n’a pas marché, et là je suis sur un projet d’ampleur un petit peu plus gros justement à ce niveau là pour tester à voilà encore encore quelque chose d’un peu plus gros. Et si ça fonctionne comme je le veux eh ben ça voudrait dire que j’ai saisi la chose dont je voudrais peut-être vous parler.

Donc dites moi si ça vous intéresse et si c’est le cas dans quelques semaines, quelques mois, eh ben je vous en parlerai plus précisément voilà mais n’oubliez pas que il n’y a rien qui va venir comme ça en un claquement de doigts, c’est pas vrai qu’il suffit de rédiger quelques articles pendant quelques semaines, acquérir de trois liens en référencement et que voilà au bout de deux, trois mois c’est bon vous serez bien positionné.

Votre source de motivation pour travailler ne doit pas être l’argent

Il faut être curieux

D’autant plus en référencement naturel c’est super long, mais c’est pareil pour le drop shipping, on a l’impression que c’est facile, on voit les gens qui créent leur boutique sur shopi faille, qui alimentent ça directement en automatique sur ali express etc. Oui il y a des choses qui fonctionnent, mais c’est pas si beau qu’on en a l’impression finalement. En mettant les mains dedans vous verrez qu’il y a beaucoup de boulot. Alors je vous dis pas qu’il faut pas le faire, allez-y au contraire si c’est quelque chose qui vous motive, mais si vous le faites que pour l’argent vous allez être déçu à un moment ou à un autre. Il faut que ce soit une passion qui vous anime une envie de découvrir d’autres systèmes etc, qui vont vous apprendre des choses, vous donner d’avantage de compétences, vous faire rencontrer des gens qui vont être complémentaire aux compétences que vous pouvez avoir vous.

Ne restez pas seuls

C’est vraiment ça le monde d’internet aujourd’hui, il faut en avoir conscience. C’est pas quelqu’un tout seul dans son coin derrière son ordi qui reproduit une façon de faire de quelqu’un qui a réussi et qui érige trois mois après. Non, c’est beaucoup de travail, c’est beaucoup d’entre-aide, c’est beaucoup de formations, il faut s’auto-former à plein de choses et s’intéresser à plein de choses à voir avec la culture du web qu’on peut avoir quand on a commencé comme moi à mettre les mains dans les sites internet en 1999 où il fallait tout coder en html avec dreamweaver etc, ça vous parle peut-être pas mais voilà c’est quelque chose qui me semble extrêmement important et je voulais vous en parler aujourd’hui.

Voilà, je vous dis à très bientôt.

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le guide complet 2018 pour :

  • Augmenter le trafic qualifié de votre site web
  • Augmenter votre nombre de prospects qualifiés
  • Vivre de votre activité comme vous l’entendez

→ Je veux savoir comment faire

Guide du SEO

Votre stratégie SEO à un prix inattendu de
en cliquant sur le bouton :